Mieux connaître le candaulisme : Origine, imaginaire et pratique actuelle


À la question qu’est-ce que le candaulisme, une réponse courte s’avère difficile à formuler. Plaisir aux multiples facettes, une chose est sûre : il ne date pas d’hier. En place depuis des millénaires au sein des couples, le candaulisme se pratique dans la population échangiste comme chez ceux habituellement moins coquins. Nécessitant au moins une troisième personne pour qu’il s’accomplisse, le candaulisme naît dans bien des cas des fréquentations dans les clubs échangistes mais aussi sur les sites de rencontre.

Retour à la liste des médias coquins

Qu’est ce que le candaulisme ? Quel lien avec le fait d’être cocu ?

Définition du mot candaulisme

Pour commencer nous nous rapprocherons de la définition du candaulisme exprimée sur Wikipédia. Concise et précise à la fois, elle représente une bonne approche du concept de candaulisme :

Situation dans laquelle une personne jouit de voir son conjoint, ou de penser à celui-ci, avoir un rapport de séduction ou sexuel, avec au moins une tierce personne.

Comme vous le lisez, le rapport sexuel n’est pas obligatoire. Dès lors que naît le fantasme de son conjoint avec une autre personne, on peut parler de candaulisme, même si rien n’a concrètement encore eu lieu. L’acte peut aussi consister à une exhibition du corps nu, sans se donner entièrement à un autre. Il n’y a pas de règles écrites, seul le plaisir et les désirs du couple dictent les actions.

Communément, c’est la femme du couple qui vit des aventures extraconjugales dans un contexte candauliste. Mais l’inverse a aussi lieu : Un homme peut convoiter d’autres femmes et tenir sa conjointe au courant de cela. Par ailleurs, les relations homosexuelles sont aussi possibles. Donc vous le voyez, un couple candauliste peut prendre des formes vraiment diverses.

Il est difficile d’être libertin sans apprécier le candaulisme. Qu’il s’agisse de mélangisme ou de libertinage, il est bien souvent question d’inviter d’autres personnes dans la vie sexuelle du couple, et cela implique généralement de prendre du plaisir en leur présence.

Moins inconnu qu’auparavant, le candaulisme reste tabou

Depuis les années 2010, surtout à en voir les volumes de recherche sur Internet, le sujet intéresse un nombre grandissant de personnes. Simple curiosité ou réel intérêt pour la pratique, nous ne savons pas. Toujours est-il que toute pratique commence par une recherche sur le sujet en question, avant de s’y livrer modérément puis des fois… totalement !

C’est sans doute le procédé employé par des couples et des célibataires, qui déjà libertins ou non, voient dans cette forme de plaisir une porte vers de nouveaux scénarios coquins.

Cocufiage dans le couple, contradictoire avec le candaulisme ?

Si l’esprit candauliste est basé sur le consentement, alors pourquoi parler de cocufiage ? En fait, on parlera là d’un cocufiage accepté, et non pas d’une tromperie pure dont serait victime le conjoint. C’est d’ailleurs de cette situation qu’il tire tout son plaisir.

Un point important de cette pratique sexuelle est la transparence. En effet la communication au sein du couple est essentielle, et généralement rien n’est caché. Là se situe sans doute la différence majeure avec l’adultère, qui vise clairement à tromper son partenaire en passant la relation extraconjugale sous silence, et sans jamais l’évoquer.

Que signifie le terme “Candaule” que l’on voit régulièrement ?

Vous faites bien de vous renseigner sur un site… qui porte ce nom ! Candaule est le nom d’un roi de Lydie (ancienne région de l’Asie Mineure occidentale, correspondant aujourd’hui à la Turquie). Ce roi prenait sa femme pour la plus belle du monde, et souhaitait en convaincre son garde, un certain Gygès. Le roi invita Gygès à espionner la reine Nyssia pendant qu’elle se mettait au lit, mais celle-ci s’aperçut de la présence étrangère et reconnut le garde. Se sentant humiliée par l’invitation de son mari à Gygès, elle proposa à ce dernier deux options. Soit il accepte d’être exécuté pour son outrage même s’il n’en est pas le commanditaire, soit il tue le roi, épouse Nyssia et devient le nouveau roi. Après hésitation, Gygès préféra cette dernière version, et fut officiellement reconnu comme roi par la suite.

Loin de la sexualité de couple, l’histoire montre avant tout le dévouement total d’un mari, qui au bon plaisir d’un autre homme, lui offre sa femme vêtue dans le plus simple appareil. Et surtout, ce récit montre l’impuissance finale du mari (quitte à en mourir) au profit du nouveau couple formé. Mais vous le comprenez, le terme désignant la pratique sexuelle est hérité du nom de ce roi.

Bon, les versions varient : Certaines affirment que sa compagne était pas au courant, quand d’autres disent que le servant a fait plus que l’observer… Mais nous ne sommes pas là pour réécrire l’Histoire !

Détournement du terme Candaule

Détourné de son sens originel et de son lien avec le roi Candaule, le mot prend une signification différente dans la bouche de certains hommes politiques. De la même façon que certains d’entre eux aux États-Unis parlent de cucks pour désigner des personnes jugées lâches ou traîtres, des politiques français parlent de “candaules”. Généralement, il s’agira de représentants de partis de droite contestant des actions d’origine démocrate, à tendance sociale, jugées trop laxistes. De ce fait, la complaisance avec des religions diverses, ou des pays étrangers leur paraît comme un danger ; Ils considèrent ces opposants politiques comme faibles, trop ouverts aux cultures étangères, et les qualifient alors de candaules. Plus largement, le terme s’utilise pour désigner des personnes jugées comme dénouées de courage, veules, qui se tournent trop aveuglément vers la volonté d’autrui.

Candaule présentant sa femme Nyssia quasi nue au garde Gygès
Candaule présentant sa femme Nyssia quasi nue au garde Gygès (plat en céramique par un artiste italien)

Sans davantage d’égarements, le présent article traitera le candaulisme dans la sphère du couple exclusivement.

Pourquoi le candaulisme est-il si excitant ?

Il existe autant de motivations que de pratiquants, et il est impossible d’énoncer la raison qui fait que le candaulisme excite tant.

Beaucoup parlent de la fierté qu’ils ressentent lorsque leur conjoint(e) est désiré(e) par d’autres personnes. Si cela vous plaît que les gens se retournent dans la rue pour admirer à quel point votre partenaire est sexy, vous avez sans doute une base candauliste à développer.

Un autre argument souvent avancé par les amateurs est le plaisir ressenti en voyant le plaisir pris par leur femme. Observer la personne aimée atteindre l’orgasme est bien souvent une source de satisfaction incroyable, de la même manière que l’on se réjouit pour elle lorsqu’elle obtient une augmentation au travail, ou qu’elle réussit à mener à bien l’un de ses projets.

Enfin, on ne peut passer sous silence le plaisir que peut procurer « l’humiliation » de savoir sa femme désirée, de la voir satisfaite par d’autres. C’est une sensation intrigante et plaisante, qui peut devenir incroyablement addictive. C’est un aspect difficile à expliquer, que peu de personnes comprennent, ou osent avouer, mais il s’agit bien d’un instinct profondément ancré en nous.

Comme vous le voyez, les motivations qui poussent au candaulisme peuvent être très différentes. Mais n’en est-il pas de même pour toutes les pratiques sexuelles ? Pourquoi adorons-nous le sexe oral ?

Apprenez tout sur la pratique sexuelle du candaulisme

Le candaulisme, comment ça se passe dans les faits ? Pour que ce projet coquin ait lieu, il faut évidemment un couple motivé, qui se connaît parfaitement. La confiance doit être forte entre les deux membres du couple. Sans cela, des sentiments de jalousie risqueraient de naître et d’altérer le plaisir à en tirer.

Les impératifs pour prendre du plaisir à plusieurs

Ouverture d’esprit et tolérance doivent être acquis par les deux membres du couple. Sans cela, il est inutile de se lancer dans le candaulisme.

Ensuite, un amant. Pour le trouver, lui – ou elle -, vous avez besoin d’un moyen afin de nouer connaissance avec de nouvelles personnes. Les sites de rencontres sont un excellent moyen pour cela. Adaptés aux timides et à ceux soucieux de bien connaître leur partenaire, les sites coquins offrent des services parfait pour ces jeux. À l’instar par exemple du forum de candaule.fr qui réunit des amants et des couples dans des échanges écrits très excitants.

Parmi ceux aimant les pratiques libertines, les couples se tournant vers le candaulisme ne regrettent pas ce type d'expérience
Parmi ceux aimant les pratiques libertines, les couples se tournant vers le candaulisme ne regrettent pas ce type d’expérience

Pour les plus courageux, les clubs échangistes proposent une entrée en matière plus franche et directe. En pareil lieu, un couple recherchant un amant compétent sexuellement aura l’occasion de le voir à l’oeuvre avec une ou d’autres femmes. Et si Madame est très coquine ce soir-là, pourquoi pas “essayer” l’amant en question. Une bonne façon de voir s’il a un petit goût de “reviens-y”… ou non !

Une fois la relation avec l’amant en place, rien n’empêche au couple d’aller plus loin en conviant un deuxième homme lors des ébats. La suite logique à ces jeux est l’organisation d’un gangbang, qui permet de jouir de pratiques hard à plus grande échelle ! Un autre couple peut aussi participer, pourvu qu’il aime commettre les mêmes péchés !

Quelle est la différence avec l’exhibitionnisme et le voyeurisme ?

Candaulisme, exhibitionnisme et voyeurisme sont intimement liés. Voir sa femme avec un autre implique aussi bien l’exhibition (des personnes se montrent à d’autres dans une situation lubrique) que le voyeurisme (des personnes observent). Comme souvent lorsque nous discutons de pratiques sexuelles, les frontières ne sont pas clairement marquées. Chacun est libre de faire ce qu’il veut pour son propre plaisir, sans avoir à se conformer à une étiquette stricte.

Si vous adorez observer les hommes qui regardent sous la jupe de votre femme lorsqu’elle ne porte pas de culotte, si l’idée qu’ils se délectent du spectacle de son intimité vous excite, mais que pour rien au monde vous ne souhaiteriez qu’ils puissent la toucher, c’est votre droit.

Nombre d’entre nous ont débuté de cette manière, et ce n’est que peu à peu que nous avons appris à nous libérer de nos préjugés et d’essayer d’aller plus loin. Ou pas. Rien n’est obligatoire, à part prendre du plaisir dans le respect mutuel.

Quel est le lien avec le cuckolding ?

Quand une femme souhaite faire l’amour avec d’autres hommes, devant son mari, c’est que son fantasme est fort. Mais est-elle pour autant prête ? Commencer sagement avec un seul homme, et rendre les pratiques plus poussées, plus hard. Voilà le chemin que doit suivre un couple pour faire monter lentement mais sûrement la température.

Lors de la découverte de pratiques plus hard, il n’est pas rare qu’un couple candau pratique le cuckolding, une version où le conjoint est soumis aux désirs de sa femme. Cela peut prendre la forme d’échanges verbaux où la femme insulte son mec, se moque de la taille de son sexe. En présence de l’amant, elle n’hésite alors pas à montrer à quel point ce dernier la comble bien mieux que son cocu très encorné. Les vices et la perversité du couple représentent la seule limite possible du cuckolding. Un amant prend généralement beaucoup de plaisir à l’atteindre en leur compagnie.

La Musardine, librairie érotique à Paris

La Musardine, librairie érotique à Paris
Un cadeau qui ne manquera pas de surprendre ? Le livre érotique fait toujours son effet. Si vous souhaitez titiller votre ami, conjoint, ou tout autre proche avec un livre coquin, voici où trouver de belles alternatives aux plus grivoises et humoristiques BD de Gotlib (par exemple). Les livres pour adulte des Éditions La Musardine,...

Le plaisir sous un angle culturel par NouvellesTentations.com

Le plaisir sous un angle culturel par NouvellesTentations.com
NouvellesTentations est un site qui nous parle de toutes les tentations qui s’offrent aux adultes. Vous l'avez compris, ce site nécessite de ne pas avoir froid aux yeux. NouvellesTentations.com se présente comme un « magazine culturel des plaisirs », et c’est effectivement une description qui convient parfaitement. Que l’on souhaite découvrir un nouveau sextoy ou un club...

Le sexualité positive avec Desculottées

Le sexualité positive avec Desculottées
Par des filles et pour tous, le site Desculottées traite de la sexualité sous tous ses aspects. Avec talent ses auteurs lissent les sujets un peu râpeux. Elles donnent des conseils sexo à celles et ceux qui en ont besoin. Mettant leur main à la pâte, les rédactrices testent aussi elles-mêmes les sextoys. Ainsi, elles...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber