Échanges de bons procédés entre couples


Julie et moi, on se connaît depuis le collège. On est devenues les meilleures amies du monde en quatrième, lorsqu’on s’est retrouvées dans la même classe, et depuis on ne s’est pas quittée. On a fait le lycée ensemble, la même fac de lettres, on a partagé un appart pendant plusieurs années, j’ai été témoin à son mariage et elle a été témoin au mien, je suis la marraine de son fils. Près de trente ans plus tard, nous sommes toujours aussi proches. On a partagé beaucoup, mais pas encore les mêmes mecs…

Retour aux histoires candaulistes d’amants

L’amie idéale, la confidente de toujours

Comme toutes les relations, on a eu des hauts et des bas. En général, les bas c’était parce qu’il y avait un garçon au milieu : Lorsqu’elle est sortie avec mon cousin, lorsque je suis sortie avec un de ses collègues… Mais on s’est toujours réconciliées. Même lorsque je suis partie pour six mois en Angleterre, on s’écrivait toutes les semaines, et elle est venue me voir deux fois.

C’est une sensation vraiment agréable d’avoir quelqu’un d’aussi proche, avec laquelle je peux discuter de tout et n’importe quoi. On n’est pas forcément toujours d’accord, mais on s’écoute et on ne se juge pas. C’est rare aujourd’hui de trouver quelqu’un avec qui il est possible de tout partager sans aucune honte. Quand j’ai un coup de moins bien, c’est elle que j’appelle : elle trouve toujours les mots, et la bouteille de vin qui va avec, pour me remonter le moral.

Faire cocue son amie de toujours : Comment lui avouer ensuite ?

Et pourtant, il y a un sujet que je n’aborde pas avec elle. J’ai une relation extra-conjugale depuis presque deux ans maintenant, mais elle n’en sait rien. J’aimerais pouvoir lui en parler, lui raconter les détails croustillants et partager mes confessions intimes comme lorsqu’on était étudiantes. J’aurais bien besoin de son soutien lorsque je me sens coupable de tromper Guillaume, qui se comporte toujours tellement bien avec moi et qui bien évidemment n’a aucune idée de ce qui se passe dans son dos.

Cela me ferait tellement plaisir de pouvoir partager tout ça avec elle, mais je ne peux pas. Le risque est trop grand. Elle pourrait en parler à Guillaume, et détruire mon mariage. Mais surtout, elle risquerait de mal le prendre et notre amitié en prendrait un coup fatal. Comment est-ce que je peux lui dire que depuis deux ans je couche avec son mari ?

Les charmes de ma femme… et de son amie

Comme d’habitude, Julie discute au téléphone avec Mylène. Elles sont inséparables ces deux-là. Cela fait vingt ans que nous sommes ensemble, dont seize ans de mariage, et je ne peux me rappeler de plus d’une poignée de jours sans que ma femme ait appelé, ou au moins envoyé un message à sa meilleure amie. Au début de notre relation, j’ai même cru qu’il y avait quelque chose entre elles, mais je me suis rendu compte qu’elles étaient simplement amies. Incroyablement proches et dépendantes l’une de l’autre, mais sans rien de plus qu’une amitié forte et durable.

Je regarde ma femme se promener en nuisette dans le salon, le téléphone à l’oreille. Elle est aussi belle aujourd’hui que lorsque je l’ai rencontrée il y a vingt ans de ça. J’admire ses belles fesses bien rondes, ses petits seins en forme de poire, ses tétons qui semblent toujours vouloir transpercer le tissu de ses vêtements, sa peau douce, ses cheveux bruns…

Avoir des envies sexuelles avec une femme qui n'est pas la sienne, quel dilemme !
Avoir des envies sexuelles avec une femme qui n’est pas la sienne, quel dilemme !

Le sentiment de culpabilité ne tarde pas à venir, comme toujours lorsque j’admire ma femme. Objectivement, elle est bien plus belle et appétissante que Mylène qui a toujours eu quelques kilos en trop et dont la poitrine énorme commence sérieusement à sentir les effets conjugués de l’âge et de la gravité. Mais pourtant, c’est bien elle que je désire, et non pas la femme superbe qui dort à mes cotés presque toutes les nuits.

Succomber à l’adultère au boulot

C’est arrivé par accident, lors d’une soirée organisée par mon entreprise. Certains fournisseurs avaient été invités, et je ne savais même pas que Mylène travaillait pour nous : Quelle surprise ce fut de la croiser au buffet, habillée d’une robe bleue moulante ! Nous avons passé la soirée à discuter en descendant des flûtes de champagne et, sans que rien n’ait été prémédité, nous avons fini la soirée ensemble.

Je sais bien que les choses auraient pu, auraient dû, en rester là mais la passion était trop forte et nous avons commencé à nous voir régulièrement. C’était incroyable de découvrir le désir que nous avions l’un pour l’autre, l’attraction physique était tellement forte qu’il nous était impossible d’y résister. Je n’avais jamais senti ça avec aucune femme auparavant. Ni avec Julie, ni avec les autres filles que j’avais connues dans ma jeunesse.

Mes rêveries sont tout à coup interrompues par une phrase prononcée par ma femme avant de raccrocher :

« Bon bah c’est parfait Mylène, on fait comme ça. J’en parle à Sylvain, et je te rappelle. »

Passer un week-end relaxant avec les personnes que j’aime

Voilà, j’ai réussi à résoudre mon problème !

Ça fait des semaines que le petit me tanne avec son tournoi de foot dans le sud, mais je n’avais pas envie de faire l’aller-retour en voiture juste pour ça. Heureusement que Mylène a eu une idée géniale et a proposé que l’on aille tous passer un week-end en Provence. On loue une maison avec piscine, on se détend sur la terrasse, on boit, on discute… et le petit peut participer à son tournoi.

Lorsque j’en ai parlé à Sylvain, il a été enthousiaste, se proposant même pour accompagner notre fils au tournoi de foot pendant que je reste à me faire bronzer au bord de la piscine.

J’ai vraiment hâte d’y être. On passe toujours de bons moments avec Mylène et Guillaume, et ça fait déjà un certain temps que nous ne sommes pas partis ensemble en vacances : l’été dernier je n’ai pas eu de vacances, et il y a deux ans nous étions trop juste niveau tune pour les accompagner en Espagne. C’est plus facile pour eux, ils n’ont pas d’enfants !

Je suis tellement impatiente, je m’imagine déjà avec les gamins qui jouent dans la piscine, les hommes qui préparent le barbecue, et Mylène et moi en train de siroter un verre de vin blanc bien frais sur une chaise longue… Si le soleil est lui aussi de la partie, ça va être un weekend mémorable !

Un moment d’apaisement en galante compagnie

Le chemin a été long, et je me suis énervé dans les embouteillages. En plus Mylène n’arrêtait pas de me dire qu’elle voulait aller voir son filleul jouer au foot, et je m’imaginais déjà perdant mon après-midi à voir des gamins de dix ans courant derrière un ballon en se prenant pour Ronaldo ou Mbappé. Honnêtement, quand je suis arrivé, je me demandais ce que je faisais là et je ne suis pas resté longtemps avec les autres, prétextant la fatigue et filant me coucher.

Mais ce matin en me réveillant, je me sentais bien mieux. Loin de la grisaille parisienne, au beau milieu de la nature, avec la possibilité de prendre mon café au soleil sur la terrasse en écoutant les cigales, je voyais les choses d’un œil bien différent. Il faut croire que j’étais vraiment fatigué hier, cela expliquerait ma mauvaise humeur. Après tout, la semaine de boulot a été difficile et se faire 700 km en voiture en direction du Sud, la veille d’un long week-end de mai, n’est pas de tout repos.

Et pour couronner le tout j’ai évité la corvée tournoi de foot, qui a échu à ce pauvre Sylvain. Je suppose que lui non plus n’avait aucune envie de perdre son après-midi mais il prend ses responsabilités de père à cœur, et il n’a pas hésité à les emmener. Évidemment Mylène, qui ne rate pas une occasion de passer du temps avec son filleul, est partie avec eux et je suis resté seule dans la maison avec Julie.

Comment ne pas céder à la tentation d’un corps affriolant ?

Une bière à la main, je rêvasse sur la terrasse en observant du coin de l’œil Julie qui nage quelques longueurs dans la piscine. J’essaie de ne pas y faire attention, mais ses tétons sont dressés comme deux capuchons de stylo qui tendent le tissu de son bikini alors forcément, c’est difficile de ne pas regarder. Il faut dire ce qu’il est : Julie a beau avoir eu deux enfants et dépassé la quarantaine, il y a beaucoup de jeunette qui rêveraient d’avoir son corps.

L'amie de ma femme est une bombe sexuelle que je prendrais un plaisir fou à baiser
L’amie de ma femme est une bombe sexuelle que je prendrais un plaisir fou à baiser

Je ne veux pas la regarder d’une manière inadéquate, mais il me semble bien que son maillot de bain est légèrement transparent lorsqu’il est mouillé… Il faut bien que je vérifie, par curiosité, et je tourne la tête pour mieux la voir. Je reste discret, évidemment, faisant semblant de lire un livre et cachant mon regard sous des lunettes de soleil, mais je l’observe.

J’avais raison : Son bikini est transparent une fois mouillé. Ses petits seins s’offrent à ma vue telle deux belles poires dans lesquelles j’ai envie de croquer. Lorsqu’elle se hisse hors de l’eau et s’allonge sur le bord de la piscine, je ne peux m’empêcher de voir comment le tissu transparent colle à sa vulve, en marquant les moindres détails.

Ne pas manquer une miette de l’excitant spectacle

Je vois ses lèvres, séparées par une fente le long de laquelle coulent des gouttes. Son clitoris est impossible à ne pas voir, un bouton de plaisir couronné par une belle peau glabre qui ne demande qu’à être caressée.

“Dis donc Guillaume, tu serais pas en train de me mater ?

Moi ? Pas du tout ! Je lis !

Ca doit être passionnant ce que tu lis, quand je vois l’effet que ça te fait !” dit-elle en souriant.

Une paire de fesses que je ne retrouve pas chez ma femme

Je me rends compte alors que mon corps a réagi à mes pensées et qu’une bosse déforme mon maillot de bain. Il est maintenant difficile de lui faire croire que c’est mon livre sur la vie de Napoléon Bonaparte qui est responsable de mon érection !

Oser prendre du plaisir avec la meilleure amie de sa femme

Elle s’approche de moi et pose sa main sur mon maillot de bain, provoquant un nouvel afflux de sang qui rend mon érection à la limite du supportable. C’est l’effet que Julie a sur moi.

« Ce serait dommage de ne pas en profiter, tu crois pas Guillaume ? »

Elle m’enlève alors mon maillot de bain. Comme il y a vingt ans, le jour de mon mariage, je suis pris d’un sentiment de culpabilité et le visage de Mylène flotte devant mes yeux. Mais ce sentiment disparait dès que les lèvres de Julie se posent sur mon gland, et je me laisse porter par le plaisir. Comme à chaque fois que nous nous retrouvons seuls, je ne peux résister à ses charmes.

Un accueil italien très chaleureux

Un accueil italien très chaleureux
Célibataire depuis peu, j'avais une relation très portée sur le sexe avec ma dernière copine. Une brune, belle femme, et de très jolies formes. Retour aux histoires candaulistes d'amants Besoin de nouvelles aventures Parti pour de nouvelles aventures coquines, j'avais préparé un profil en ligne détaillant ma "belle et bonne constitution". Un certain Giuseppe a...

Avec mon attitude de salope assumée, je fais craquer un homme marié

Avec mon attitude de salope assumée, je fais craquer un homme marié
Nombreux voient la vingtaine comme une période clé de la vie. Trouver une relation stable, un emploi stable, fonder une famille, avoir des enfants, bla bla bla… Arrêtons ces histoires qui n’existent que dans les contes de fées. Moi, ma vingtaine, je la vis à fond. C’est pour moi une période unique dans la vie...

Comment embaucher cette belle femme sans se compromettre ?

Comment embaucher cette belle femme sans se compromettre ?
Le professionnalisme de Nathalie est au-dessus de tout soupçon, et je le sais depuis que je l’ai rencontrée pour la première fois. C’était lors de son embauche, à l’entretien final. Nous recherchions un directeur commercial, et elle était largement au-dessus de tous les autres candidats. J’avais vu les résultats des tests, les appréciations du responsable...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.