Telle est prise qui croyait prendre


Après 17 ans de mariage, nous nous étions installés dans une routine qui ne me satisfaisait plus. Je ne dis pas que je n’étais pas heureuse, loin de là : j’aimais toujours mon mari et c’était réciproque. Le reste de notre vie était agréable aussi, nos boulots nous plaisaient, nous avions des amis, des activités, un joli appartement en ville qui était presque remboursé… Non, je ne pouvais pas me plaindre de ma vie.

Retour aux histoires candaulistes d’amants

Besoin de bousculer mon quotidien

Mais elle était monotone, sans surprise. Chaque jour en me réveillant, je savais de quoi allait être faite ma journée. Les semaines passaient rapidement, et se ressemblaient toutes : agréables, confortables, commodes… mais sans aventure, sans risque, sans passion.

Le conseil pas sage d’une amie

C’est une ancienne amie d’école avec laquelle je prenais un café dans le train qui me conseilla de prendre un amant. Selon elle, cela n’avait que des avantages : un peu de piment, des orgasmes incroyables, et aucun risque de s’enticher. Évidemment, je rejetais l’idée avec véhémence sur le coup mais elle restait dans un coin de ma tête et quelques semaines plus tard je me créais un profil sur un site de rencontres.

Je fis rapidement la connaissance de nombreux hommes de la région. Il y en avait de tous les âges et pour tous les goûts. Certains étaient vraiment charmeurs et je me demandais ce que cela ferait de passer un moment entre leurs bras, mais je n’osais franchir le pas et cela restait virtuel.

Comment trouver un amant dans la région

Puis je fis la connaissance de Léonardo, un artiste brésilien venu s’installer en Europe quelques années auparavant. Nous discutions dans un mélange de français et de portugais, une langue que j’avais appris avec mon mari qui est lui-même originaire de Lisbonne.

Il était originaire de Rio, une ville dont je rêvais depuis toujours. Comme moi il m’adonnait souvent à la peinture lorsque il avait du temps libre. Il avait vécu à Londres, une ville que je connaissais bien pour y avoir passé un an en tant qu’étudiante et pour y retourner souvent le temps d’un long week end. Il était grand, brun et musclé, comme tous les hommes qui m’avaient plu depuis mon adolescence.

Nos conversations étaient intéressantes et stimulantes, nous nous entendions parfaitement. Et lorsque la discussion dérapait vers des sujets plus physiques, nous partagions les mêmes désirs, les mêmes envies coquines, et immanquablement ma culotte était mouillée lorsque j’éteignais l’ordinateur pour aller me mettre au lit.

Rencontrer celui qui me fera vibrer

Je n’avais pas de doute, je souhaitais le rencontrer et me donner à lui. Mon amie avait raison, un amant m’apporterait ce petit plus d’aventure qui me manquait tant, et je sentais que Léonardo était la personne qu’il me fallait.

Je décidais donc de profiter d’un voyage d’affaires de mon mari pour donner rendez-vous à Léonardo dans un petit hôtel discret du centre-ville. L’idée de le voir, de pouvoir le toucher, l’embrasser, m’excitait tellement que ce soir-là je n’ai pas laissé mon mari dormir.

L’éloignement progressif de ma femme

Tout le monde dit que c’est la routine qui tue un mariage, et je pensais avoir fait attention à l’éviter. À aucun moment je n’ai considéré ma femme comme acquise, et j’ai toujours essayé d’entretenir la flamme à l’aide de petites attentions. J’ai tout fait pour que nous ne tombions pas dans le rythme métro-boulot-dodo, et nous avons préservé notre groupe d’amis que nous voyons souvent. Nous pratiquons quelques activités, aussi bien ensemble que chacun de notre côté.

Le train-train au sein du couple atténue les envies sexuelles
Le train-train au sein du couple atténue les envies sexuelles

Malgré nos 17 ans de mariage, nous formions un couple équilibré, heureux, amoureux. Ou tout du moins c’est ce que je pensais. J’avais bien remarqué que son sourire n’était plus aussi brillant lorsque je lui offrais des fleurs, mais j’avais mis ça sur le compte de la fatigue. Elle semblait moins enthousiaste lors de nos derniers week end à Londres, mais je me disais que peut être elle commençait à se lasser de cette ville.

Cette découverte qui me bouleversa

Lorsque j’ai découvert qu’elle était sur un site de rencontre, ça a été un choc pour moi. Je ne m’y attendais vraiment pas et je me suis mis à me poser des questions. Depuis combien de temps cherchait elle quelqu’un d’autre ? Pourquoi ne m’avait-elle rien dit si elle n’était plus satisfaite ? Est-ce qu’elle avait vraiment déjà été heureuse avec moi ?

Je voulais savoir, mais je n’osais pas lui demander. Je me sentais coupable d’avoir découvert son secret, j’avais peur qu’elle m’accuse de l’espionner et de l’éloigner encore plus de moi. Pourtant je ne l’espionnais pas, j’étais juste rentré dans l’historique de l’ordinateur du salon pour retrouver un site que j’avais visité quelques jours auparavant. Et là j’ai vu ce site, que je ne connaissais pas. C’est par curiosité que je l’ai ouvert et que j’ai vu son profil, ses messages… je n’avais aucune idée de ce qu’elle me cachait.

Me tromper via un site de rencontre

Les semaines suivantes passèrent comme d’habitude : nous allions travailler, nous sortions en ville avec nos amis, nous allions jouer au squash tous les mercredis, nous faisions l’amour de temps en temps… en apparence tout était normal, mais je savais qu’elle s’éloignait. Maintenant, je remarquais ses regards fuyants, j’observerais ses moments de rêverie, et bien évidemment je voyais qu’elle passait de plus en plus de temps sur l’ordinateur.

Les sites de rencontre extraconjuguale assurent votre discrétion
Les sites de rencontre extraconjuguale assurent votre discrétion

Je ne pars pas souvent en voyage pour mon travail, mais cela arrive 2 ou 3 fois par an. Ce ne sont pas de longs voyages en général, seulement deux ou trois nuits, mais je savais que cela serait suffisant pour qu’elle se décide à franchir le pas, et cela me faisait peur. J’avais peur de perdre ma femme.

Après le tchat sur le site, le premier rendez-vous

Elle m’a donné rendez-vous à l’hôtel, et cela me stresse au plus haut point. Lui faire faux-bond n’est évidemment pas une alternative, je tiens trop à elle pour la décevoir et la rendre triste. Mais je suis inquiet : comment va-t-elle réagir si elle découvre mon secret ?

Le moment venu du contact charnel

Cette femme est tellement importante pour moi, et je ne sais pas si elle s’en rend compte. La connexion que nous avons est incroyable, nous partageons les mêmes points de vue, nous souhaitons la même chose. Physiquement, je suis raide dingue de ses beaux yeux verts, son corps me paraît une invitation aux plaisirs charnels et je crois que je ne me lasserai jamais de la tenir dans mes bras. Nous avons tout pour être heureux ensemble, mais je ne sais pas comment lui faire comprendre.

Je l’attends dans la chambre. Les lumières sont éteintes et les rideaux sont baissés, ne laissant filtrer qu’une lumière tamisée qui permet de distinguer les formes, sans en divulguer les détails. L’obscurité est mon alliée si je veux pouvoir lui faire plaisir et réaliser ses fantasmes.

Les corps s’entremêlent dans le silence

Nous avons déjà convenu de ne pas parler et de laisser nos corps s’exprimer. Dans le noir, nos sens tactiles devraient être plus exacerbés et si tout se déroule comme je le souhaite son plaisir devrait être encore plus intense.

Je la prends dans mes bras et l’embrasse dès qu’elle franchit la porte, j’ai tellement attendu ce moment que je ne peux me retenir. Ses lèvres sont douces et ont le goût des fruits bien mûrs et sucrés que l’on déguste en été dans mon pays. Je la déshabille ensuite et la place sur le lit afin de pouvoir lui offrir un massage. Sa peau est douce et chaude, la toucher est un réel plaisir.

Une rencontre passionnée avec un amant débride une femme frustrée
Une rencontre passionnée avec un amant débride une femme frustrée

Elle se détend pendant que mes mains parcourent les muscles de son dos, puis je la sens se crisper à nouveau lorsque j’arrive au niveau de son magnifique postérieur. Je continue à lui caresser les fesses, admirant le grain de sa peau, la fermeté de ses muscles, la rondeur excitante de ses hanches… jusqu’à ce qu’elle se relâche. Elle ouvre alors doucement ses jambes, me laissant entrevoir ce nid d’amour tant convoité. Je ne peux résister et le goûte du bout des lèvres, et elle pousse un soupir de plaisir lorsque ma langue entre en elle.

Vivre l’extase

Le sexe est absolument incroyable. La passion entre nous est indéniable, nos corps ne font qu’un, nous sommes faits l’un pour l’autre. Nous sommes simultanément secoués par un orgasme puissant qui nous laisse pantelants, exténués mais ravis. J’aimerais tellement la prendre dans mes bras et m’endormir à ses côtés, mais je sais que ce n’est pas le moment. Pas encore.

Au lieu de céder à mes envies, je remets mes vêtements et sors sans un mot, laissant cette femme incroyable nue et seule dans l’obscurité de cette chambre d’hôtel.

Après le plaisir, les remords

Ma rencontre avec Léonardo a été tout bonnement incroyable. Si j’avais essayé d’imaginer un moment avec l’amant parfait, je ne me serais même pas approché de ce que j’ai vécu avec lui. Tendre et mystérieux, sensuel et décidé, sauvage et respectueux, il était tout simplement parfait. Nos corps semblaient faits l’un pour l’autre, nos désirs battaient à l’unisson, nous ne faisions qu’un et nous nous sommes perdus ensemble dans un océan de désir.

Le besoin d’être franche avec mon mari

Mais je ne peux pas continuer à me mentir. Lorsque j’étais dans cette chambre d’hôtel, c’est à mon mari que je pensais. Je m’imaginais son visage souriant, sa voix tendre, son étreinte protectrice. C’est lui que je voulais voir, toucher, sentir, entendre, pas un autre.

Mon amie a tort : un amant n’est pas la solution. Ce que je veux, c’est revivre ces moments de passion avec mon mari, pas me donner à d’autres hommes. Je suis désolée pour Léonardo. Ce n’est pas sa faute et cela me rend triste de le faire souffrir, mais je dois penser à sauver mon mariage. Je lui ai écrit pour lui dire que j’avais vraiment apprécié ce moment, mais que je préfèrerai que l’on se ne revoie plus et que l’on ne se parle plus. J’ai alors effacé mon compte sur ce maudit site de rencontre.

Et maintenant, je dois faire face à mon mari.

Le moment de l’aveu

Il est différent depuis qu’il est revenu de ce voyage. Ou alors c’est moi qui suis différente. Il y a quelque chose entre nous et je me dois de réparer mon erreur. Il faut que je lui avoue, et j’espère qu’il comprendra. J’espère qu’il me pardonnera.

Il est assis dans le salon avec un livre, lorsque je décide de tout lui dire : « Mon amour, il faut que je te dise quelque chose ».

Posant alors son livre, il me regarde tendrement : « Je sais ma chérie. Je suis au courant. »

Je suis prise de court. Comment peut-il savoir que je l’ai trompé ? Comment peut-il accepter ? Est-ce qu’il sait vraiment ce que j’ai fait ?

Il sourit et se lève, s’approche doucement de moi et me prend dans ses bras. Ses yeux sont pleins d’amour, et je me sens fondre pour cet homme que j’aime tant.

« Chérie. Le Portugais, la peinture, Londres… tu ne t’es jamais posé de questions ?

  • Comment ça ? Tu connais Léonardo ?
  • Oui, bien sûr que je le connais. Je le connais très bien.
  • Mais… comment ?
  • Ma chérie…Depuis le début, Léonardo, c’est moi ! »

Comment mettre dans mon lit cette serveuse excitante ?

Comment mettre dans mon lit cette serveuse excitante ?
Depuis que je bosse sur Paris, j’ai pris l’habitude d’aller manger tous les midis à la pizzeria située à quelques rues du bureau. C’est vrai qu’elle est un peu loin, mais comme ça je suis sûr de ne pas croiser de collègues. J’aime bien manger tranquille, et je n’ai vraiment pas envie de parler boulot....

Lucille, cette fille adorable rencontrée sur un site de rencontre

Lucille, cette fille adorable rencontrée sur un site de rencontre
J’ai connu Lucille un samedi soir de novembre. J’étais en ligne sur un de ces sites de rencontre, mais je n’y faisais pas vraiment attention. J’étais bien trop absorbé par la télévision. Puis j’ai reçu un message de Lulu88, me demandant si j’avais envie de discuter. Elle n’avait pas de photos sur son profil, j’ai...

Tromper un ami avec sa femme – Ai-je bien réagi ?

Tromper un ami avec sa femme – Ai-je bien réagi ?
Il y a des évènements qui marquent une génération, et celui-ci en faisait partie. C’est le genre de chose dont tout le monde se souvient, qui reste gravé dans nos mémoires. Je suis trop jeune pour l’avoir vécu, mais mes parents se souviennent de ce qu’ils faisaient lorsque JFK a été assassiné, ou lorsque que...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber