Évasion libertine pour Noël – Séjour thaïlandais


Cette année nous avons décidé de faire quelque chose de différent pour les vacances de Noël. Officiellement, le motif c’est que nous souhaitons passer les fêtes au soleil. C’est ce que nous avons raconté à la famille, mais la vérité est bien différente. Si c’était juste pour échapper au froid, nous partirions plutôt en janvier ou en février, quand les prix sont bien plus abordables.

Retour aux histoires candaulistes de femmes coquines

Cadeau de Noël coquin qui fait du bien

Non, la vraie raison c’est que nous avons souhaité fuir de l’habituel fête de Noël en famille.

Comment garder la forme en fin d’année

Nous aimons bien passer du temps avec notre famille : souvent nous organisons des repas chez nous, et nous ne refusons jamais une invitation. Mais Noël, c’est autre chose… Chez nous, tout le monde se force pour que « ce Noël soit absolument exceptionnel » et nous faisons semblant de passer un excellent moment tous ensemble. Mais la vérité c’est que tout le monde est fatigué : le froid et les journées courtes donnent envie de paresser au lit, le monde dans les magasins et le stress pour trouver un cadeau original pour tout le monde dégoutent des fêtes avant même qu’elles ne commencent, et bien entendu les excès d’alcool et de nourriture restent sur les hanches plusieurs semaines.

Comment s'échapper de la famille pour vivre un Noël coquin
Comment s’échapper de la famille pour vivre un Noël coquin

Il y a quelques années j’avais bien proposé de passer un Noël plus simple, sans cadeaux et sans flonflons, mais j’avais été accusée de vouloir tuer l’esprit de Noel en changeant les traditions. Je n’ai pas insisté, cela n’aurait servi à rien.

Le soleil de Thaïlande en hiver

Mais cette année, les choses sont différentes. Alors que tout le monde se bouscule au supermarché pour acheter un paquet de papillotes ou un cadeau de dernière minute, Armand et moi sirotons calmement une bière en attendant l’embarquement de notre vol vers la Thaïlande.

C’est mon mari qui a eu l’idée de partir vers une destination exotique, mais c’est moi qui ai choisi la Thailande. Déjà nous pouvions nous le permettre, contrairement à des destinations comme les Seychelles ou l’île Maurice. Mais surtout, j’avais une petite idée derrière la tête…

Mariée mais formée au libertinage

Armand et moi nous sommes rencontrés alors que nous étions encore à l’université, alors que j’étais dans une relation avec une fille. Je ne me suis jamais considérée comme lesbienne, je suis plutôt bisexuelle, mais c’est vrai que pendant presque deux ans je n’ai été qu’avec la belle Adeline.

Elle était un peu dingue, mais dans le bon sens du terme : on ne s’ennuyait jamais avec elle, et c’est ce qui me plaisait. Et puis elle était absolument obsédée par le sexe et m’a transmis son goût pour les pratiques un peu plus osées. C’est elle qui m’a initié aux plaisirs du sexe anal en me faisant jouir de nombreuses fois avec son strap on long et fin. Elle m’a appris à ne pas porter de petites culottes sous ma jupe, à profiter de l’air frais courant sur ma petite chatte rasée, et à m’amuser avec les hommes en leur offrant innocemment un rapide coup d’œil.

Mais surtout, c’est avec elle que j’ai découvert toutes les possibilités qu’offre un ménage à trois. Elle en était folle et recherchait constamment de nouveaux partenaires pour se joindre à nous. C’est en général sur les réseaux sociaux de l’époque qu’elle les trouvait, et c’est là qu’elle a fait la connaissance d’Armand.

La découverte des relations sexuelles à trois grâce à Adeline
La découverte des relations sexuelles à trois grâce à Adeline

La rencontre de mon futur conjoint

Il était nouveau en ville et, comme n’importe quel homme célibataire de 25 ans, il n’a pas hésité longtemps devant la possibilité de passer la nuit avec deux filles. Mais les choses ne se sont pas passé comme prévues.

Nous nous étions donné rendez-vous dans un bar tous les trois, et dès le début il s’est passé quelque chose. Coup de foudre, amour au premier regard… je ne sais pas comment le décrire. Il m’a plu, je lui ai plu, et nous n’avions plus envie de plan à trois. Évidemment ce n’était pas du goût d’Adeline, qui fit un scandale. Le lendemain je la quittais et partais m’installer chez Armand.

Cet homme et moi ne nous sommes plus quittés depuis.

Aborder le plan à trois avec une autre femme

En dix ans de vie commune, nous avons vécu de nombreuses aventures et la passion n’est jamais retombée. Pourtant, nous n’avons jamais réalisé ce fantasme qui nous a fait nous rencontrer et cela faisait déjà quelque temps que je me disais qu’il fallait y remédier.

C’est vrai que cela me manquait et que j’en avais envie, mais je voulais surtout qu’Armand puisse au moins une fois profiter de deux femmes dans son lit. J’aurais assez facilement pu trouver une amie qui se serait fait un plaisir de se joindre à nous, mais ce n’est pas ce que je recherchais. Je ne voulais pas d’amitié, pas de sentiments au milieu, je souhaitais seulement du sexe, je voulais lui offrir un moment dédié entièrement au plaisir.

La Thailande m’est donc rapidement venue à l’esprit : son climat exceptionnel, ses plages magnifiques, et ses mœurs libérées. J’espérais bien pouvoir trouver une femme qui souhaiterait passer la nuit avec nous, et je m’imaginais déjà le plaisir sur le visage d’Armand lorsqu’il serait entouré par deux superbes femmes qui ne souhaitaient qu’une seule chose : le faire jouir intensément.

Apprivoiser doucement la chaleur thaïlandaise

Nous avons atterri à l’aéroport international de Phuket, puis nous avons pris un taxi jusqu’à notre hôtel situé près de la plage de Patong. Malgré nos promesses de profiter fond de nos vacances nous étions fatigués par le voyage et le décalage horaire. Le calme de la végétation luxuriante qui nous entourait, ainsi que l’excellent cocktail de bienvenue offert par le manager de l’hôtel, ne nous incitait pas à sortir et pour notre première nuit en Thaïlande, nous nous sommes couchés à 8 heures du soir.

Revigorés après une longue nuit de sommeil, nous avons passé la journée à nous promener sur la plage et à visiter la ville. Cette promenade nous plut énormément mais nous laissa lessivés et de nouveau nous sommes restés passer la soirée à l’hôtel en dégustant quelques-uns des merveilleux cocktails proposés au bar près de la piscine.

Succomber aux douceurs locales

Pour notre troisième jour sur l’île, nous avons réservé une excursion pour aller visiter quelques lieux sauvages. Ce fut merveilleux : entre les cascades aux eaux limpides perdues au milieu de la jungle et les petites plages désertes où nous pouvions nager au milieu de poissons multicolores, nous n’avons pas vu le temps passer. Il était plus de 22 heures lorsque nous sommes retournés à l’hôtel et nous avons sauté le repas du soir pour filer directement dans notre chambre et tomber raides de fatigue.

Au matin du quatrième jour, je commençais à m’inquiéter : c’était le 24 décembre, nous étions déjà à la moitié de nos vacances et nous n’étions pas encore sorti le soir ! Bien sûr que nous en profitions, ce séjour était sans aucun conteste une réussite, mais je ne voyais pas comment offrir ce ménage à trois à Armand si nous passions tout notre temps à visiter, sans faire la connaissance de personne.

Une activité idéale pour rencontrer une belle femme

Je coupais donc court à son idée de nous initier à la plongée sous-marine, et je lui imposais une journée de farniente sur la plage, agrémentée de quelques cocktails pour nous rafraichir. La chance nous sourit lorsqu’une femme d’une trentaine d’années vint poser sa serviette à nos côtés.

Quelles activités pour son séjour en Thaïlande ?

Elle était grande et mince, avec de longs cheveux qui lui retombaient au milieu du dos. Son visage doux et souriant contrastait avec son corps musclé. Ses gros seins ronds étaient bien évidemment le fruit d’une augmentation mammaire, mais celle-ci avait été bien faite et sa poitrine était appétissante. Elle me plaisait, et les coups d’œil que lui jetait Armand me confirmèrent qu’il partageait mon avis.

Mon mari était parti se rafraichir un peu dans l’eau turquoise lorsque notre voisine de serviette m’aborda pour demander l’heure. Je saisis l’occasion et lui demandai de but en blanc si elle souhaitait se joindre à nous pour passer le réveillon dans notre chambre d’hôtel. C’était direct, mais je n’avais rien à perdre.

Elle me regarda longuement sans rien dire, puis tourna la tête pour observer Armand les pieds dans l’eau. Elle sourit ensuite et me confirma que ce serait avec grand plaisir. Je lui donnais le nom de notre hôtel ainsi que notre numéro de chambre, et elle me promit de passer nous voir en début de soirée.

Un plan cul à trois assez surprenant

Elle arriva peu après 20h, et Armand comprit immédiatement le motif de la venue inopinée de cette belle inconnue. Yiha, c’était son prénom, ne perdit pas de temps et commença à enlever le pantalon de mon mari. En un rien de temps nous étions toutes les deux agenouillées devant lui et partagions sa queue bien raide tout en nous embrassant goulument.

Davantage de verges que prévu…

Je lui ôtais son haut et me mis à pétrir ses gros seins fermes, sachant très bien qu’Armand ne perdait pas une miette du spectacle. Ma main se faufila alors sous la jupe de Yiha et à ma grande surprise, ce n’est pas une belle chatte rasée et humide que je découvris mais un énorme chibre bien dur.

J’ouvris les yeux, et vis que Yiha me fixait du regard, la langue sur le gland de mon mari, attendant ma réaction. En un instant, je décidai que la situation me plaisait. Je n’étais pas sure qu’Armand apprécie de savoir que la personne qui le suçait aussi bien avait une queue plus grande que la sienne, et il me sembla que le mieux pour nous tous était de ne rien lui dire.

Je saisis donc le membre dressé à pleine main et vit les yeux de Yiha s’illuminer avant qu’elle ne gobe entièrement la queue d’Armand, qui se mit à gémir de plaisir pendant que je lui léchais les couilles.

Cette envie irrépressible de sucer à fond cette belle transexuelle
Cette envie irrépressible de sucer à fond cette belle transexuelle

Mais j’étais curieuse, je voulais découvrir plus en détails le trésor caché entre les jambes de Yiha. Je savais qu’il me serait difficile d’en profiter pleinement avec mon mari à mes côtés, mais rien ne m’empêchait de passer ma tête sous sa jupe et voir de plus près. Je laissais donc Yiha s’occuper seule de la queue de mon mari, pendant que je m’allongeais sur le sol, la tête entre ses jambes.

Une harmonie parfaite des jeux de langue

« Oui Marie c’est ça, fais-la jouir avec ta langue pendant qu’elle me fait jouir avec la sienne. »

Je comptais bien faire plaisir à mon mari et pris la bite énorme de notre transsexuelle dans ma bouche et me délectait de son gland rose et délicieux pendant que les gémissements de plaisir d’Armand gagnaient en intensité sous les coups de langue de Yiha. Lorsqu’il rugit comme une bête, je saisis les fesses de Yiha à pleine main et forçai sa bite jusque dans ma gorge, espérant la faire jouir aussi, mais sans succès.

Alors qu’Armand s’affalait sur le lit, nous nous regardions avec Yiha. Lui était peut-être rassasié, mais pas nous ! Heureusement, après seulement quelques secondes, j’entendis son ronflement. Je grimpais discrètement à quatre pattes sur le lit pour m’assurer qu’il dormait bien, et fus rassurée lorsqu’il ne réagit ni à mes caresses, ni à mes baisers.

Entre temps, Yiha avait déjà pris position derrière moi. Mes lèvres embrassaient encore celles de mon mari endormi lorsque sa belle queue bien large pénétra profondément ma chatte humide qui n’attendait que ça.  « Joyeux Noël, Armand ».

Chaud lapin en apparence, qui finalement se débine

Chaud lapin en apparence, qui finalement se débine
Je fulmine dans le taxi qui me ramène chez moi, et comme d’habitude je me promets de ne plus jamais aller à un rendez-vous avec quelqu’un rencontré sur Tinder. Je sais bien que je ne tiendrais pas ma promesse, c’est bien trop pratique pour trouver des plans culs, mais à chaque fois que je tombe...

Tromper mon mari avec un black musclé

Tromper mon mari avec un black musclé
L'envie de rencontrer un amant black naît chez beaucoup de femmes. Souvent, les couples éloignés des fantasmes sexuels, lorsqu'ils se libèrent, s'avouent des idées croustillantes. Au risque de choquer, ils s'avouent en toute transparence leur profondes envies. Plus l'aveu est transgressif, plus la confiance s'en retrouve renforcée au sein du couple. L'envie perverse par la...

Plaisir égoïste avec mon sybian

Plaisir égoïste avec mon sybian
Pourquoi acheter un sybian sur internet ? Dans mon cas, les explications sont nombreuses. Comme la plupart des citadines trentenaires qui jonglent entre un boulot stressant, une vie sociale bien occupée aussi bien dans la vraie vie que sur les réseaux sociaux, et la salle de sport pour garder de belles fesses bien fermes et...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber