Partager sa femme avec un autre, quel étrange plaisir


De nombreux maris fantasment de voir leur femme avec un autre homme, mais peu osent l’avouer. Évidemment le sujet s’avère tabou. Peu souvent abordé en réel, les forums et sites discutant de sexualité aident à libérer la parole. Le partage d’expérience entre pratiquants et fantasmeurs aident ces derniers à passer le cap. Pour donner un second souffle à la sexualité de son couple, ou par profonde envie, les raisons varient. Le plaisir de partager sa copine avec un autre amant a toujours existé.

Expression d’un plaisir altruiste mais néanmoins tabou

Pratiqué de tout temps, l’idée de voir sa compagne avec un homme autre que soi anime fortement l’esprit de certains conjoints. La similitude qu’ont ces hommes candaulistes entre eux repose sur l’admiration qu’ils ont pour leur femme. L’élevant au-dessus d’eux, ils se considèrent eux-mêmes chanceux de pouvoir la côtoyer et d’avoir le privilège de connaître son intimité. Dans ce rapport décalant un conjoint vis-à-vis de l’autre, ils se soumettent. Cette soumission peut alors prendre plusieurs formes.

Elle peut s’exprimer par l’interdiction de jouir en compagnie de sa chère et tendre. La privation et la frustration associée se transforment en profond plaisir. La testostérone faisant son effet, le cocu accumule du sperme dans ses bourses qu’il ne peut libérer. Au fil des jours, son plaisir s’accroît.

Une autre expression du plaisir trouve sa forme dans le fait d’offrir sa femme. Sous couvert du statut de mari tenant les rênes, le conjoint se résout finalement à voir sa femme faire ce qu’elle a envie. S’associant aux vices sexuels de sa femme, il peut alors assister de près aux ébats. Dans ces moments, il peut adopter des pratiques de mari cuckold selon son degré d’excitation.

Loin de la tromperie, l’acte est consenti.

Simplement imaginer sa femme en compagnie d’un autre homme

Au bureau ou depuis le domicile, vérifier où en est sa femme lors d’un rendez-vous coquin rend complètement fou un époux partageur. Grâce à Whatsapp ou Skype, les moyens d’assister en direct au plan cul de sa femme avec un amant complice sont nombreux. Pour les voyeurs qui aiment faire travailler leur imagination, le téléphone peut suffire. Les cris et soupirs, les claquements des hanches du complice sur le cul de l’épouse offerte apportent facilement la jouissance attendue. Pour ces cocus-là, nul besoin de lire des mots ou de voir sa hotwife la bouche gonflée par l’énorme gland de l’amant. Une approche purement cérébrale peut être suffisante à atteindre l’extase, seul. Pour d’autres, voir, toucher, sentir, goûter est nécessaire.

Partager sa femme avec un autre homme génère une frustration mêlée à un plaisir intense
Voir sa femme sur Skype avec un autre homme génère une frustration mêlée à un plaisir intense

Associée au libertinage, l’exhibitionnisme est une pratique couramment appréciée. De nombreuses personnes sont candaulistes sans même le savoir. Pensez aux hommes qui prennent du plaisir lorsque leur femme met une petite robe sexy sans sous-vêtements pour aller en ville. Y penser leur flanque une érection du tonnerre… Et pourtant Madame n’est même pas là ! Peut-être en train d’être la cible de regards licencieux de la part d’inconnus ? Et si l’un d’entre eux l’accostait ?

Voir sa femme (de près) le cul pris par son amant

Aux premières loges du spectacle, le cocu sait garder ses distances avec les amants. Sans perturber la cérémonie de séduction qui s’opère, le mari reste à sa place. Observer l’amant caresser sa belle, l’embrasser puis mettre son sexe sur son visage font partie des scènes qui animent les pensées du cocu. Sans avoir le droit de se masturber, le mari encorné jouit de l’intensité du moment. Sa femme, la bouche pleine du sexe de son bull, regarde malicieusement son mec.

Certains hommes, bi-curieux, se rapprochent physiquement de la pénétration, qu’elle soit buccale ou vaginale. Se trouver au plus proche de la zone érogène représente le Graal du mari cuckold. Parfois autorisé à lécher le vagin et la verge emboîtés, le soumis s’intègre ainsi à un rapport sexuel dont il est n’est que serviteur. Les profils très cuckold nettoient les parties du corps de leur femme souillées par le sperme du bull. Concrètement, il s’agit d’avaler la semence de l’amant, et pourquoi pas de la partager avec sa femme.

Oser offrir sa femme à un partenaire de jeu

En général les hommes aiment lorsque leur femme est dévoré des yeux par d’autres mâles. Héritage du règne animal qui assoit un pouvoir ? Ou phénomène purement social mélangé aux effets des hormones ?

En cela, le plaisir de voir sa femme offerte aux yeux – du moins – des autres, a toujours été. Sur ce point la différence entre les hommes résident dans la limite à l’atteindre. Un simple regard flatteur, un compliment, une invitation à boire un verre, un moment de sexe ? Chaque couple place le curseur là où il l’entend, à chaque moment de sa vie. Les couples candaulistes les plus décidés choisissent des organisateurs de parties fines, où les hotwives expriment pleinement leur pouvoir de séduction. Et où accessoirement, elles prennent un pied monstre en compagnie d’amants plus membrés les uns que les autres.

Voir votre femme (ou votre homme !) avec un autre vous fait envie, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Cela vous tente, mais vous n’êtes pas sûr que cela vous plaise sur la durée ? En venant sur ce site et en vous informant, vous avez déjà fait un grand pas en avant.

La règle d’or pour débuter dans les meilleures conditions est de prendre son temps et de ne pas forcer les choses. Sortez de votre zone de confort petit à petit, tester vos limites, et voyez si cela vous donne envie d’allez plus loin.

Si vous avez envie de voir votre partenaire avec une autre personne, discutez-en ensemble. La vie est trop courte, n’hésitez pas à vous faire plaisir si vous en avez envie. Et les couples candaulistes qui ont essayé le garantissent : cela a fortement renforcé leur relation.

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber