La pratique de la creampie, ou comment exhiber le foutre


La “creampie” est un terme appartenant au monde du porno. Il se traduit littéralement par tarte à la crème. Vous avez probablement eu l’occasion de le croiser sur des sites pour adultes. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Si vous êtes curieux de tout savoir sur cette pratique autour du sperme, lisez bien ce qui suit. Nous vous dévoilons tout sur la creampie, cet art de jouir sans latex ! Récurrente dans le porno, appréciée chez les cuckolds… Plus de partenaires que ne vous le pensez aiment terminer ainsi un rapport sexuel.

Revenir aux conseils pour amants

La creampie, c’est quoi ?

La creampie est une pratique sexuelle consistant à éjaculer à l’intérieur du vagin le plus souvent, de l’anus (anal creampie) ou de la bouche se sa partenaire durant le rapport sexuel. Ainsi, l’homme ne porte pas de préservatif. S’il en porte, juste avant d’éjaculer, le retire et « envoie le jus » à l’intérieur de la femme.

Le terme en lui-même tient probablement son origine du fait que l’on aperçoit ainsi une crème plus ou moins fluide et de couleur blanche qui déborde et coule du vagin, de l’anus ou de la bouche. Il s’agit sans doute du summum de la volupté pour les personnes qui pratiquent la creampie : c’est un peu la cerise sur le gâteau, permettant de clôturer la séance sexuelle avec panache.

 

Inscription "Plans rencontre" en ce moment

Jusqu'au dimanche 24 octobre 2021 minuit, bénéficiez d'un accès privilégié aux plans rencontres.
Offre réservée aux profils "Hommes seuls".
>> Activer maintenant mon profil Rencontre
 

Pratique majoritairement hétérosexuelle, cette pratique a aussi du succès chez les couples gays, où l’homme éjacule dans l’anus ou la bouche de son partenaire. Bien sûr, cela ne s’applique pas dans le cas des couples lesbiens où la pénétration et l’éjaculation d’un pénis sont absentes.

Dans la plupart des cas, l’homme n’éjacule pas profondément dans les orifices, mais retire légèrement son pénis sans le sortir complètement, de sorte que le sperme s’écoule à l’extérieur de la vulve ou de l’anus. D’ailleurs, nous retrouvons souvent cette scène dans les films pornographiques.

Une fois de plus, l’on soulignera que cela permet de finir la relation sexuelle en beauté. C’est une fierté pour l’homme de voir son liquide sortir de l’orifice de sa/son partenaire après une séance torride. D’ailleurs, que serait une « baise » sans éjaculation à la fin ? De même, l’amant(e) ressent ce fluide à l’intérieur de lui ou d’elle, un fluide tout chaud qui le/la remplit et qui témoigne du plaisir et matérialise tout ce qui a été vécu pendant des minutes (voire des heures) de liesse.

D’où cette pratique tient-elle ses origines ?

En réalité, il est difficile de trouver les origines de ce jeu de sperme. Cette pratique peut être aussi vieille que les rapports sexuels en soi, puisqu’il s’agit d’une action naturelle que l’on a légèrement déviée en une tout autre pratique sexuelle.

En effet, le fait d’éjaculer dans le vagin d’une femme est un acte qui est normal et naturel durant un rapport sexuel. D’ailleurs, l’on ne manquera pas de souligner que l’un des enjeux d’une relation sexuelle est la procréation, chose qui ne peut se faire que si l’homme déverse son sperme et donc ses spermatozoïdes à l’intérieur d’une femme.

Néanmoins, il existe une subtilité dans la manière dont le sperme dégouline systématiquement à l’extérieur de la vulve ou de l’anus en retirant suffisamment le pénis au moment de l’éjaculation.

La fellation et de la sodomie étant devenues courantes dans le sexe, l’éjaculation interne a également trouvé sa place automatiquement dans ces deux pratiques. Au final, nous pouvons dire que la creampie n’a pas été inventée, contrairement aux autres pratiques sexuelles, mais il s’agit d’une éjaculation naturelle. Cette dernière a juste été mise en scène pour mettre en valeur la sensualité, le plaisir, le partage ou tout simplement la volupté. De quoi exciter encore plus les amants !

Appréciée aussi bien par les hommes que les femmes ?

Globalement, la véritable raison pour laquelle les hommes apprécient la bonne tarte au sperme, c’est pour le plaisir visuel. En effet, le fait de voir le sperme s’écouler à l’extérieur du vagin ou de l’anus peut procurer un plaisir intense aux hommes.

Un sentiment de virilité peut également être ressenti par les hommes dans cette pratique. En voyant leur semence de la sorte sur le corps de leur partenaire, ils se sentent dominants.

Quant aux femmes, la creampie est tout juste une manière de faire plaisir à leur partenaire. Voir ces derniers satisfaits du point de vue visuel peut leur apporter également un plaisir, et c’est ce qui importe dans le sexe. Bien sûr, une bonne douche s’impose après le sexe.

Une femme aime avoir la chatte remplie de sperme par son mec, ou un amant

Une femme aime avoir la chatte remplie de sperme par son mec, ou un amant

La creampie est particulièrement appréciée dans l’industrie pornographique, où les acteurs et actrices s’y adonnent quasi systématiquement dans les scènes qu’ils tournent. Cela souligne la satisfaction que met cette pratique en avant. Jouir et voir le sperme dégouliner, la femme qui peut jouer avec, en prendre avec ses doigts et le sucer, ensuite, voilà des scènes devenues commodes dans les films pornos et que le public apprécie grandement.

Sperme d’un autre homme dans son vagin : Fantasme cuckold

Le candaulisme figure parmi les contextes où les éjaculations internes sont très demandées. Les maris adorent voir leur femme remplie par le sperme de leur amant. L’aspect amoral de la scène excite terriblement. Seul le mari, en tant que potentiel géniteur des enfants que peut porter la femme, devrait pouvoir jouir dans le vagin de sa conjointe.

Le fait que d’autres hommes le puissent aussi constitue un niveau très avancé de perversion. De plus en plus de couples viennent taquiner ces limites. Le développement des sites de rencontre libertin et l’accessibilité du porno augmentent ces pratiques à risque.

Les couples cuckold recherchent tout particulièrement les hommes noirs pour ces séances de creampie. Le mélange des couleurs, le fait que son épouse puisse tomber enceinte et avoir un bébé métis fait partie des étranges fantasmes des maris.

Beaucoup de maris cocus aimeraient qu'un black éjacule dans le vagin de leur femme

Beaucoup de maris cocus aimeraient qu’un black éjacule dans le vagin de leur femme

Quels risques présente la pratique de la creampie ?

Bien sûr, la pratique de la creampie expose le couple à quelques risques. En effet, éjaculer dans le vagin à une certaine période donnée du mois peut entrainer une grossesse non désirée. Il s’agit du premier risque que vous courez. Le pire, si vous le faites avec une rencontre d’un soir et qu’elle venait à tomber enceinte juste pour votre plaisir visuel.

Ensuite, le contact direct des sécrétions génitales entre deux partenaires sexuelles vous expose systématiquement à des risques d’infections sexuellement transmissibles et au VIH. S’il s’agit de votre partenaire fixe et que chacun de vous est fidèle, les risques de contracter une IST sont fortement amoindris. Par contre, s’il s’agit un plan cul rencontré dans une discothèque ou dans un site de rencontre, vous pouvez payer cher le fait d’avoir fait cette pratique.

Lorsque vous n’êtes pas sûr de la personne avec laquelle vous avez un rapport sexuel, il est vivement conseillé d’éviter de faire cette pratique, que ce soit dans la vulve ou dans l’anus. Protégez-vous également à l’aide d’un préservatif.

Ce que pense la société vis-à-vis de ce jeu de sperme

Cette pratique autour de la semence figure parmi les pratiques sexuelles qui souffrent le moins des tabous et des mauvais regards du grand public, contrairement à la sodomie, le BDSM ou l’anulingus qui ont longtemps été mal vus par la société.

Aujourd’hui, avec l’essor que connait l’industrie pornographique, cette pratique est de plus en plus appréciée des couples. Beaucoup prennent même de gros risques en pratiquant la creampie avec de parfaits inconnus (barebacking), juste pour le plaisir.

Néanmoins, il existe encore bon nombre de personnes qui désapprouvent cette pratique. Les raisons sont nombreuses. Premièrement, il s’agit d’une pratique sexuelle à haut risque, comme nous avons pu le voir. Tomber enceinte sans le vouloir ou contracter une IST est facile avec la creampie.

Deuxièmement, certaines femmes se sentent complètement rabaissées en pensant que leur partenaire éjacule en elle, puis, que ces derniers vont les observer en train d’être recouvertes de leur sperme. Cela donne une image dégradante et d’objet que certaines femmes ne tolèrent pas.

Faut-il juger cette déviance ?

Finalement, nous ne pourrons vous dire si la creampie est une bonne ou une mauvaise pratique. En effet, à l’instar des autres pratiques sexuelles insolites, originales et farfelues auxquelles les couples peuvent s’adonner, cela dépend uniquement du goût de chacun. Vous pouvez aimer ou ne pas aimer sans juger les autres qui en raffolent.

Néanmoins, chacun devrait être conscient des risques liés à ces jeux de foutre et prendre les précautions adéquates pour éviter de le regretter, par la suite.

Témoignages de personne pratiquant la creampie

Pour clore cet article, nous avons recensé quelques témoignages de personnes et couples qui ont déjà pratiqué la creampie. Découvrez leur retour d’expérience en quelques mots.

Sophie et Gaëtan, couple marié

Sophie et Gaëtan, un couple marié dans la trentaine, nous partagent leur expérience. « Nous l’avons déjà fait de manière vaginale, et nous apprécions beaucoup cette pratique. Bien sûr, nous sommes conscients que cela peut provoquer une grossesse non désirée. Néanmoins, nous prenons le soin de bien compter les jours du mois pour éviter toute mauvaise surprise.

Nous avons également déjà expérimenté une creampie anale. Je n’ai pas particulièrement aimé la première fois que nous l’avons essayée. En effet l’éjaculation m’a donnée des maux de ventre pendant plusieurs jours. Cependant, nous avons réessayé et j’essaie autant que possible de me débarrasser du reste de sperme aux toilettes juste après le sexe pour éviter d’avoir mal au ventre. Et ça marche ! »

 

Inscription "Plans rencontre" en ce moment

Jusqu'au dimanche 24 octobre 2021 minuit, bénéficiez d'un accès privilégié aux plans rencontres.
Offre réservée aux profils "Hommes seuls".
>> Activer maintenant mon profil Rencontre
 

Le couple conclut même que cette pratique fait, désormais partie intégrante de leur routine sexuelle. Avec une confiance mutuelle entre eux, ils ne risquent pas de contracter des IST ni le SIDA.

Clara, femme divorcée fréquentant les clubs de rencontre

Clara, femme divorcée, la quarantaine, nous donne son avis sur la creampie. Depuis son divorce, elle a pour habitude de rencontrer des jeunes hommes dans des clubs de rencontres coquines de sa région. Elle pratique régulièrement les jeux de sperme avec ces derniers. Quand elle le peut, elle demande un test sérologique négatifs à ses partenaires.

« Personnellement, je suis là pour satisfaire toutes les envies de mes partenaires. Ils veulent que je les domine, je peux être une maîtresse impitoyable. Aussi, ils demandent que je sois une douce gazelle, je peux être aussi innocente qu’une vierge. Ils veulent éjaculer dans tous les orifices de mon corps, cela ne me gêne pas le moins du monde.

Je pratique cela depuis de nombreuses années et je n’ai jamais souffert d’aucune maladie. De plus, vu mon âge, je pense que tomber enceinte est le dernier de mes soucis. Tant que je pourrais m’éclater avec de beaux jeunes hommes bien virils, je n’hésiterais pas une seule seconde à m’adonner à cette pratique. Vive la creampie, vive le sexe ! »

Antoine, acteur pornographique pour une maison de production belge

Notre dernier témoin est Antoine, un acteur pour une célèbre maison de production belge. Voici son point de vue sur cette pratique. « Depuis que je suis acteur pornographique, et cela remonte à, bientôt 10 ans que je suis dans le métier, je n’ai jamais tourné de scène sans que cela ne s’achève avec une creampie. Anale, vaginale ou faciale, cette pratique est obligatoire dans le scénario que le metteur en scène nous propose.

Pour qu’un film ait du succès, afficher un maximum de sperme doit être la conclusion parfaite. Notre boîte a même fait un sondage auprès du public et tous ont avoué à l’unanimité que montrer le sperme couler apportait un surplus de plaisir à chaque film. Heureusement, les filles (les actrices) adorent cette pratique et elles s’en donnent même à cœur joie pour pimenter les scènes. Par exemple, elles se doigtent le vagin ou l’anus pour extirper une bonne quantité de sperme avant de se lécher le doigt, et le public apprécie cela, je vous assure ! »

Pratiquer le libertinage : Conseils d’un célibataire pour assurer !

Pratiquer le libertinage : Conseils d’un célibataire pour assurer !
Le libertinage est une pratique de plus en plus fréquente dans la vie sexuelle des couples, et des personnes célibataires. Signifiant littéralement « affranchissement », il permet de se laisser aller dans ses désirs et fantasmes les plus fous sans limites ni tabous. On peut devenir libertin avec qui on veut, quand et comment on...

Accro aux rencontres libertines – Comment revivre normalement ?

Accro aux rencontres libertines – Comment revivre normalement ?
Voilà dix ans que cet homme fréquente les clubs libertins à la recherche de couples candaulistes ou pour du triolisme. Son problème ? Il est devenu accro aux rencontres libertines et ne peut plus avoir de relations normales avec une femme. Désormais, la facilité du libertinage l'empêche d'avoir une sexualité classique. Son témoignage résonnera sans...

Être amant libertin : Besoin permanent de coucher et de séduire des femmes

Être amant libertin : Besoin permanent de coucher et de séduire des femmes
L’infidélité est une pratique aussi vieille que le monde. Si la polygamie est autorisée chez certaines cultures et certaines religions, elle demeure taboue dans de nombreuses sociétés, surtout occidentales. C’est ainsi que le terme d’amant et de maîtresse nait, lorsqu’une personne mariée fréquente une autre homme en dehors du foyer conjugal. Nous allons nous pencher...