Couple adepte du Pegging ou Chevillage : Pénétration du chéri par Madame


Avez-vous déjà entendu parler du pegging ? Cette pratique de couple permet à une femme de pénétrer son mari par l’anus. La sodomie stimule la prostate du conjoint et la femme se sent dominatrice dans un plaisir partagé. Si vous êtes un couple aventureux, ayant peu de tabous en matière de sexe, cette pratique sexuelle vous intéressera. Pas exclusive aux homo et bisexuels, cette stimulation anale chez l’homme par sa femme connaît un succès grandissant.

Retour aux conseils pour mari cocu

Qu’est-ce que le pegging ?

Ce terme anglo-saxon peu familier, également appelé « chevillage », est une pratique sexuelle consistant à inverser les rôles dans le couple. Ainsi, c’est madame qui pénètre monsieur en lui faisant une sodomie.

De quelle manière ? Car une femme n’a qu’un vagin normalement… Un accessoire spécial est donc requis. La femme porte donc un gode ceinture, ou strap on attaché à sa hanche par un harnais. Elle s’en sert pour donner du plaisir à son homme en le sodomisant.

Le pegging nécessite une certaine ouverture d’esprit du couple. D’ailleurs, il n’est nullement convenu que seuls les homosexuels peuvent s’adonner à cette pratique. En effet, un homme hétérosexuel, assumant pleinement sa virilité peut très bien pratiquer le chevillage avec sa partenaire.

Le terme “pegging” a été inventé vers les années 1980. Toutefois cette pratique est aussi vieille que le monde. Durant l’Antiquité, à l’époque de la civilisation Romaine, beaucoup de couples avaient recours au chevillage dans les bordels et les lupanars.

La marque américaine de sextoys Tantus ainsi que la célèbre enseigne Fun Factory développèrent le pegging grâce à leur produits. Pionniers de la création de nombreuses alternatives aux strap on, leurs accessoires plus maniables, et sans harnais, prenant la forme de doubles godemichets ont vite connu un succès notable. L’une des extrémités s’insère dans les parties intimes de la femme, tandis que l’autre sert à pénétrer l’homme. Ainsi, chacun y trouve du plaisir.

Accepter de se faire enculer par Madame prend du temps

En discuter avant de vouloir essayer à tout prix

Le pegging ne se pratique pas de façon impulsive. Il faut être deux pour le faire et en parler est la première étape. Il est possible que la femme ou l’homme ait vu une vidéo dans laquelle un couple pratique le chevillage. L’un ou l’autre est alors tenté de faire l’expérience. Mais qu’en pense son (sa) conjoint(e) ? C’est là que la discussion est importante. Vous n’allez pas forcer votre homme à se faire sodomiser alors qu’il n’éprouve aucun plaisir à le faire. Sans compter la potentielle douleur que cela peut engendrer. Tous les anus ne sont pas suffisamment dilatables pour tolérer une pénétration. De même, vous ne pouvez pas forcer votre dulcinée à enfiler ce strap on et vous chevaucher avec, alors que l’idée la dégoûte, et qu’elle n’aime pas dominer.

Discuter et faire part de ses envies permet un équilibre dans le couple. Après, votre manière d’aborder le sujet pourra ou non faire pencher la décision de l’autre en votre faveur. Du moins l’inciter à oser l’expérience.

Se procurer des accessoires de qualité adaptés aux besoins sexuels

Ensuite, lorsque l’approche de cette pratique sexuelle est plus claire au sein du couple, chacun sait ce qui l’attend et ce qu’il a à faire. Le temps est alors venu de se procurer le “matériel” nécessaire au pegging.

Une femme déterminée à faire jouir son mari par le cul. Ou bien à le punir ?
Une femme déterminée à faire jouir son mari par le cul. Ou bien à le punir ?

Comme cité plus haut, il faut un strap on, une sorte de ceinture dotée d’un gode qui permet à la femme de l’insérer dans le cul de l’homme. Il existe de nombreuses variantes, et de toutes les tailles. Pour ne pas traumatiser monsieur dès la première tentative, optez pour un accessoire de taille modeste et non pas un gode XXL. Assurez-vous également que le harnais soit parfaitement ajusté à la femme pour éviter qu’il soit trop serré ou trop grand. Un desserrement à ce niveau pourrait perturber les va-et-vient pendant la pénétration.

Pensez à un lubrifiant anal, indispensable pour que la pénétration se passe sans douleur. Une substance à base de silicone est parfaitement adaptée pour enduire le sextoy pénétrant et la zone anale.

5 conseils pour mari débutant avec le pegging

  1. Préparation
    Avant que Madame n’enfourne son nouveau sexe dans l’anus de Monsieur, une préparation doit avoir lieu. L’anus est une zone érogène avec beaucoup de terminaisons nerveuses. Demandez à votre conjointe de stimuler cet endroit avec ses doigts ou sa langue. Cette initiative permet de ressentir de premières belles sensations à cet endroit du corps.
  2. Commencer petit
    Elle pourra ensuite introduire son doigt en douceur afin de vous exciter davantage. En augmentant au fur et à mesure la taille de l’objet inséré, la pénétration par le godemichet une fois venue ne vous choquera pas.
  3. Pénétrer doucement
    Quant à Madame, il est normal que le geste de va-et-vient ne soit pas naturel au début. Ce n’est pas une raison pour forcer les choses si l’entrée est étroite. Qu’elle y aille lentement et avec tact. Elle n’aimerait pas que vous preniez votre revanche en vous pénétrant brutalement la prochaine fois !
  4. Lubrifier !
    Ne soyez pas avares en lubrifiant. Plus il y en a, mieux ce sera. Mais si vous ne sentez plus rien pendant que Madame vous lime le derrière… C’est qu’il y en a peut-être un peu trop !
  5. Ne pas oublier les autres parties du corps
    Demandez-lui également de titiller d’autres zones de votre corps pendant qu’elle vous pénètre. Cela augmentera davantage votre plaisir.

Les raisons d’aimer le chevillage pour un couple

Une jouissance intense chez l’homme par l’anus

Chez l’homme, le pegging est une pratique qui permet de stimuler la prostate qui est une zone très érogène, un peu comme le point G chez la femme. De ce fait, se faire sodomiser procure du plaisir à l’homme. Les sensations sont même considérées comme plus intenses et plus profondes. De même, les orgasmes sont plus longs au moment de l’éjaculation.

Une épouse enculant fougueusement son mari dans la cuisine avec un strap on
Une épouse enculant fougueusement son mari dans la cuisine avec un strap on

Des sensations de “mâle” inédite pour la femme

Chez la femme, le plaisir est, avant tout, d’ordre psychique. Elle ressent de la puissance et de la domination en pénétrant son homme et en lui offrant du plaisir. Toutefois, il peut y avoir un plaisir physique selon le type de strap on choisi. En effet, certains modèles disposent jusqu’à 3 têtes, deux pour la femme (vagin et anus), et une pour l’homme (anus). Ce type de godemichet ne nécessite pas le port de ceinture. Principalement la force du périnée suffit. Elle permet un bon maintien de l’accessoire. et d’effectuer le mouvement avec aisance. Le confort pendant l’acte augmente à la fois le plaisir pour l’homme et pour la femme.

Souder le couple et renforcer sa complicité

Dans le couple, le pegging permet d’obtenir une réciprocité sexuelle. Le fait d’intervertir les rôles permet à chacun de mieux comprendre l’autre. Cet équilibre contribue à une meilleure entente au sein du couple, et aussi à une complicité renforcée grâce une compréhension accrue de la sexualité de l’autre.

La pratique du pegging : Ouverture d’esprit requise !

La pratique du pegging connaît un fort succès depuis les années 2010. Toutefois, il ne faut pas se le cacher : Peu de couples osent encore en parler. La raison majeure repose sur le fait que beaucoup d’hommes considèrent la sodomie comme un acte réservé aux homosexuels. Des biais trompeurs dans le raisonnement de certains les amènent aussi à penser que cette pratique est honteuse.

Cette mentalité sexiste des hommes considère aussi que se faire pénétrer indique une preuve de vulnérabilité, de faiblesse. L’idée qu’une femme les domine leur paraît inconcevable. Les femmes sont peut-être nombreuses à fantasmer sur le fait de pénétrer leur homme, mais peu osent en parler de peur de choquer ou décevoir leur conjoint.

Sodomie puissante par une Maîtresse dominant son larbin

Pourtant, chez les couples qui pratiquent le pegging, les sexologues et psychologues remarquent un meilleur épanouissement sexuel et sentimental. L’idée de l’homme qui pénètre et qui domine, et la femme pénétrée subit forcément est abolie. Désormais, la recherche de plaisir réciproque prime, sans aucune gêne ou jugement de l’autre, et basé sur une parfaite harmonie.

Couple et candaulisme : Pourquoi s’inscrire sur un forum ?

Couple et candaulisme : Pourquoi s’inscrire sur un forum ?
La vie amène les relations de couple à évoluer. Alors qu'elle naît basée sur la douceur et les sentiments, les contextes personnels, professionnels, la font évoluer vers le candaulisme. Les envies initiales divergent, et un mari n'aspire plus qu'à voir sa femme dans les bras d'un autre homme pour prendre du plaisir. Cette tendance progressive...

Soulager des problèmes d’érection pour sauver son couple

Soulager des problèmes d’érection pour sauver son couple
Lorsqu'en couple, le quotidien vous amène à douter, sur votre travail, sur votre famille ou le bonheur en général, vos capacités sexuelles s'en retrouvent parfois diminuées. Un lien fort existe entre votre bien-être psychologique et vos aptitudes sexuelles. Atteindre la plénitude dans vos activités diverses favorise les relations sexuelles de qualité. Vous l'avez compris, les...

Ma femme est chaude pour un plan à trois, dois-je accepter ?

Ma femme est chaude pour un plan à trois, dois-je accepter ?
Si votre douce et tendre vient de vous avouer ses envies de ménage à trois, du moins au lit, il est possible que vous soyez quelque peu déboussolé. On a beau être ouvert, les clichés sont ancrés profondément en nous, et cela peut surprendre au premier abord de voir le beau sexe souhaiter se lancer...