Comment bien faire une fellation – L’art de la pipe expliqué


Fellation, pipe, gâterie… Voilà des appellations qui évoquent le fait d’avoir des rapports oraux pénis/bouche et dont les hommes raffolent à l’unanimité. Bien que cette pratique soit aussi vieille que le monde, elle suscite encore certaines interrogations jusqu’à aujourd’hui. Quelles sont les origines de cette gâterie, les raisons qui font que les hommes adorent la pipe et que les femmes aiment en faire ? Quels sont les précautions à prendre pour bien réussir une fellation ? Découvrez les réponses à toutes ces questions dans cet article entièrement dédié à la pipe.

Retour aux conseils pour femme coquine

Les origines de la fellation

Si nous avons dit plus tôt que la fellation était aussi vieille que le monde, nous exagérons à peine. En effet, on retrouve des traces de cette pratique dans les livres anciens, remontant à l’Égypte ancienne.

La plus célèbre des reines d’Égypte, Cléopâtre, était, d’ailleurs renommée pour son engouement envers cette pratique. Cela lui a même valu le surnom de « Grande Bouche ». À l’époque, Cléopâtre était réputée experte dans l’art de la fellation, une expérience acquise dans les bordels. Certains récits racontent même qu’elle assouvissait ses pulsions sexuelles avec certains de ses gardes royaux.

 

Sélection de produits pour Cocus confirmés

 

Toujours du côté de l’Égypte, on évoque même la fellation parmi les divinités. En effet, après que le dieu Osiris fut tué, puis démembré par son frère, il fut ramené à la vie grâce à la fellation. Isis retrouva son corps au fond du Nil. Malheureusement, il était dépourvu de ses parties intimes. Le dieu Anubis lui en fournit de nouvelles et Isis lui insuffla la vie en lui faisant une fellation.

Du Vème au XIème siècle, les catholiques irlandais réprimaient sévèrement cet acte sexuel en condamnant quiconque le pratiquait, par 3 à 15 ans de prison. En Inde, cette pratique est encore jugée contre nature, bien que le Kamasutra, qui tire ses origines de ce pays évoque ouvertement cette pratique.

C’est à partir du milieu du XXème siècle que la fellation devint de moins en moins taboue et que les couples osèrent s’exprimer ouvertement à son sujet. Toutefois, quelques États d’Amérique interdisent toujours cette pratique : Une raison qui repose sur son caractère non-reproductif, au même titre que la sodomie.

Mettre le sexe d’un homme dans sa bouche, est-ce dégradant ?

Depuis des siècles, la fellation a été victime de nombreux préjugés qui lui ont valu d’être tue au sein du couple, bien que désirée. Les hommes qui souhaitaient en profiter devaient quasiment se rendre dans les bordels et faire appel à des prostituées, ne voulant pas « affliger » cet acte dégradant à leur épouse.

Se faire tailler une pipe figure parmi les actes sexuels préférés des mecs

Se faire tailler une pipe figure parmi les actes sexuels préférés des mecs

La fellation était considérée comme un acte sale, une action de soumission pour la personne qui la procure. En effet, on voyait carrément chez la fellation un acte de viol de la part de l’homme en forçant la femme à mettre son sexe dans sa bouche et à le sucer.

De plus, la majorité des femmes avant le XXème siècle n’étaient pas encore ouvertes aux diverses pratiques sexuelles autres que la pénétration vaginale. Ainsi, elles ne pouvaient se résoudre à caresser un sexe masculin avec la langue et les lèvres. La fellation avait mauvaise réputation au sein de la société et elle était considérée comme quelque chose de malsain.

Avec l’avènement de l’industrie pornographique, cet acte était devenu de plus en plus courant, libérant peu à peu les esprits et laissant les couples s’adonner ouvertement à cette pratique en abolissant les préjugés d’antan.

Aujourd’hui, la fellation n’a plus cette étiquette de pratique humiliante et dévalorisante. Elle devient, même, une partie indispensable des préliminaires au sein d’un couple hétérosexuel ou homosexuel. Presque aucune femme ne se sent obligée d’en donner, mais le fait de manière instinctive, naturelle et volontaire.

Pourquoi les hommes aiment se faire tailler une pipe ?

Est-ce que tous les hommes salivent à l’avance à l’idée de recevoir une fellation ? Peut-être pas tous, mais une grande majorité. Voici les principales raisons qui expliquent le réel succès de cette pratique après des hommes.

Une bouche surpasse un vagin en sensations

Les sensations ressenties lors de la fellation sont plus intenses et plus excitantes que celles lors de la pénétration. En effet, la bouche dispose de plus de muscles et la cavité buccale peut mieux s’adapter en devenant volontairement plus étroite, pour plus de plaisir. La langue peut générer des caresses précises sur des zones du pénis et la bouche rappelle vaguement les mêmes sensations que le vagin : Humide, chaude et lubrifiée naturellement.

Bref, la bouche procure des sensations uniques que le vagin n’est pas en mesure d’offrir aux hommes.

Preuve d’amour et de confiance

Au-delà du fait que la fellation procure du plaisir, il s’agit également d’un signe d’amour et de confiance pour les hommes. Le fait qu’une femme veuille jouer de son sexe avec sa bouche est une preuve que la femme respecte et aime son homme.

En retour, un homme fait confiance à une femme en la laissant mettre son sexe dans sa bouche. Qui sait si elle peut le blesser avec ses dents par maladresse ou volontairement !

Un sentiment de fierté

Le fait de recevoir une fellation rend un homme fier et booste sa confiance en lui. En effet, la femme, en lui faisant une fellation, envoie un message à l’homme qu’elle se donne complètement à lui, et inversement. Ainsi, l’homme se sent fort, ressent l’emprise qu’il a sur la femme, sans pour autant laisser un sentiment de domination prendre le dessus. À noter que plus la femme qui le suce a de l’élégance, plus le mec prend son pied. A contrario, moins elle prend soin d’elle, moins la gâterie produit son effet.

Le mâle est également fier, puisqu’il pourrait se sentir frustré s’il ne recevait pas une fellation attendue. Si la femme refuse obstinément de lui en donner, il risque d’aimer moyennement la partie de jambes en l’air qui s’ensuit. Dans le cas contraire, il pourra pleinement profiter de leur moment intime et donner du plaisir à sa partenaire en retour.

Pratique indispensable durant les préliminaires

Avec le temps, la fellation est devenue quelque chose d’indissociable au sexe et aux préliminaires. Il est quasiment impensable de faire l’amour sans passer par la fellation. C’est un peu comme si vous alliez conduire une voiture sans allumer le moteur.

Ainsi, pour certains hommes, cet acte fait partie intégrante du sexe, et l’apprécient comme tel. Le fait de voir sa partenaire se pencher sur son sexe l’excite et lui procure un plaisir fou.

Quel plaisir prend une femme à sucer un homme ?

Une fellation se pratique à deux, et les femmes aussi aiment pomper la queue des hommes. Quelles peuvent être les raisons qui les poussent à se faire pénétrer par voie buccale ?

Faire plaisir à son chéri

Les femmes savent à quel point les hommes sont friands de cette petite gâterie. De fait, elles souhaitent les ravir en leur offrant une fellation avant de passer à l’acte proprement dit du coït. En retour, les mâles leur renverront l’ascenseur en leur faisant un cunnilingus qui les enverra au nirvana.

Montrer qu’elle se débrouille mieux que les autres nanas

Une femme peut se montrer particulièrement possessive envers son homme. En lui pompant la bite régulièrement et à sa demande (ou par surprise), elle marque son territoire en démontrant à son chéri qu’il n’y a qu’avec elle qu’il peut être aussi satisfait de ce côté. Ainsi, monsieur ne risque pas d’aller voir ailleurs pour trouver de belles bouches qui réaliseront son fantasme.

Jouir ensemble

La fellation peut également se présenter comme un plaisir partagé entre la femme et l’homme. Le fait de satisfaire son homme ainsi offre du plaisir à la femme. Cette sensation constitue une raison amplement suffisante pour la motiver à lui en offrir davantage.

Sentiment d’épanouissement sexuel

En s’ouvrant à la pratique de la fellation, une femme se sent épanouie d’un point de vue sexuel. En effet, elle a dépassé les barrières psychologiques et les préjugés selon lesquels cet acte signifie une soumission et une humiliation. Elle ouvre assez son esprit pour se livrer totalement à des jeux sexuels diversifiés.

Comment bien réaliser une fellation ?

Voici enfin le moment tant attendu par de nombreuses lectrices : Comment faire convenablement une pipe ? En effet, cette pratique nécessite de la dextérité pour faire monter votre homme au septième ciel. Voici quelques conseils pratiques qui pourraient servir.

Utilisez vos mains

Bien que la fellation se pratique avec la langue et les lèvres, utiliser vos mains vous aidera à procurer davantage de plaisir à votre chéri. Pour cela, tenez-le avec vos doigts en anneau à sa base et faites des mouvements de haut en bas pour accompagner ceux de votre bouche.

Vous pouvez également vous servir de votre main pour caresser d’autres zones de son corps pour intensifier le plaisir. Par exemple, caressez son ventre, ses testicules, ses cuisses, ses fesses ou son anus. Un doigt dans le cul, malgré une réticence au début, procure toujours son effet. Pensez à masser ses couilles. Si monsieur n’a pas éjaculé depuis un moment, cela le fera bouillir d’envie.

Évitez les dents à tout prix

Une erreur commune aux débutantes : Le contact du gland avec les dents. La bite d’un homme est un organe particulièrement fragile et sensible. Il faut, donc, éviter tout contact avec les dents qui risquerait de lui être douloureux, ou pourrait même le blesser. La technique consiste à toujours recouvrir les dents avec les lèvres, ce qui minimise les risques de contact direct.

Savoir combler son homme en lui suçant bien la bite

Savoir combler son homme en lui suçant bien la bite

 

Sélection de produits pour Cocus confirmés

 

Variez les mouvements

La fellation ne se résume pas à un mouvement régulier d’entrée-sortie du pénis au travers des lèvres. Utilisez votre sens de l’imagination en variant les mouvements. Servez-vous de votre langue pour caresser son organe, jouez quasiment avec son pénis dans votre bouche, considérez-le comme une friandise dont vous raffolez.

Changez de rythme en accélérant les mouvements, puis en ralentissant. Cela évitera la monotonie qui risque de casser sérieusement l’ambiance. Cela présente un bon moyen de le faire approcher de l’orgasme sans le déclencher.

Évitez les à-coups brusques

Lorsque vous variez le rythme de votre bouche avec des des va-et-vient, évitez d’être trop brusque. Ne faites aucun mouvement trop rapide ou trop appuyé. Rappelez-vous que le pénis est fragile et se blesse facilement. Il ne faut pas trop imiter les films pornographiques où les femmes arrachent quasiment le sexe de leur partenaire. Ce sont des acteurs professionnels bien entrainés. Inutile de vous comparer à elles.

Veillez à ce que votre bouche soit constamment bien lubrifiée par votre salive afin de faciliter la glisse du pénis et éviter toute friction. Si vous aimez faire des gorges profondes (la fameuse “deepthroat”), vous pouvez y aller plus fougueusement. Le fond de votre bouche n’est pas douloureux pour votre partenaire. Voir sa queue aussi profond dans votre bouche le fera bander comme un fou.

Adoptez une position confortable

Il existe diverses positions pour pratiquer la fellation. La plus classique consiste à allonger votre chéri le dos sur le lit et à vous pencher sur son sexe pendant qu’il prend son pied. Cette posture est excellente, mais elle use rapidement, puisque vous êtes recroquevillée. En outre elle peut vous procurer un mal de nuque.

Pour plus de confort, invitez-le à s’asseoir sur le bord du lit. Ainsi, vous vous agenouillez au sol pour lui tailler la pipe tant désirée. Vous serez beaucoup plus à l’aise et vous pourrez garder cette position plus longtemps. L’endurance compte beaucoup dans ce genre de jeu.

Pour un plaisir buccal simultané, optez pour le fameux 69. Vous vous affairez à lui donner une fellation, tandis qu’il sera occupé à vous offrir un cunnilingus mémorable. Un échange gagnant-gagnante.

N’hésitez pas à vous entraîner (fruits, sextoys)

Il ne s’agit pas de sauter sur le premier inconnu que vous croisez dans la rue et de lui proposer une pipe. Achetez un kilo de belles bananes bien mûres. Épluchez-les et installez-vous confortablement sans vous faire surprendre par des regards indiscrets. Simulez, ensuite une bonne grosse pipe avec ce fruit qui ressemble de près à un organe masculin. Assez tendre et fragile, il nécessitera toute votre attention. Chaque coup de dent sera immédiatement marqué sur la banane, d’où l’intérêt de l’éplucher et de la préférer à la carotte qui est plus dure. Après des dizaines de minutes d’entraînement, vous serez fin prête à administrer une pipe hors du commun.

Enfin, si vous préférez, vous pouvez aussi essayer avec un sextoy en forme de verge.

Gérer le moment de l’éjaculation

Lorsque votre complice atteindra l’instant où il ne pourra plus se retenir, il jouira fort. Plus la qualité du rapport aura été forte, plus l’éjaculation sera riche en sperme. Sois vous recevez le sperme en bouche, sois sur une partie de votre corps.

Après une bonne séance de pompage de queue, la dose de sperme remplit la bouche de la fellatrice

Après une bonne séance de pompage de queue, la dose de sperme remplit la bouche de la fellatrice

Préparez-vous donc à avoir la bouche pleine de semence, ou bien la peau recouverte de sperme. Dans le premier cas, vous pourrez avalez ou recracher. Dans le second, vous pourrez vous étaler le nectar sensuellement, ou aller vite vous nettoyer. En tous cas, vous ne devrez pas montrer de dégoût à votre amant. L’éjac fait partie de ce jeux buccaux, et il faut savoir l’anticiper. Si vous êtes récalcitrante au foutre, vous pouvez utiliser un préservatif, ou bien finir le mec avec une branlette énergique sans que vous ne soyez visée par le jet de sperme.

Comment bien tailler une pipe en faisant durer le plaisir ?

Comment bien tailler une pipe en faisant durer le plaisir ?
Tailler une pipe, se faire sucer : il existe autant d’expressions pour une fellation qu’il existe de manière de la pratiquer. Si la recette du taillage de plumeau parfait n’existe pas, on connaît par contre nombre de ses ingrédients. Retour aux conseils pour femme coquine 90 % des jeunes femmes sucent ! Savez-vous qu’il existe des...

Comment comprendre ses fantasmes et oser en parler ?

Comment comprendre ses fantasmes et oser en parler ?
Le fantasme ne doit pas être un simple échappatoire à un réel trop étriqué. Souvent les personnes l'entendent ainsi, comme une mise en scène, un scénario, impliquant un imaginaire fertile. Et l'objectif à cela reste la satisfaction d'un désir conscient ou inconscient. La raison de ce besoin repose sur un réel trop borné qui ne...

Bien utiliser un safeword ou comment flirter avec ses limites ?

Bien utiliser un safeword ou comment flirter avec ses limites ?
Contrôler physiquement ou émotionnellement un partenaire sexuel impose des limites. Jusqu'où peut-on aller ? Un safeword borne l'étendue des actes que l'on peut oser. Jouer d'une emprise doit se faire dans un contexte rassurant, aussi loin est-on prêt à aller. Pour cela, l'emploi d'un mot secret pour dire "stop" s'avère nécessaire. En pluralité, et particulièrement...