Maîtresse Cindy vous dirige au doigt et à l’oeil


Pluridisciplinaire, Maîtresse Cindy a fait du sadomasochisme la pierre angulaire de ses réalisations artistiques. Elle se situe à la croisées des arts littéraires, picturaux et cinématographiques. Cette dominatrice installée à Paris depuis 1999 est pionnière en son domaine à plus d’un titre.

Retour aux autres sites

Évolution d’une artiste dominatrice

Première femme à présenter dans un rôle de domina son oeuvre et ses performances au grand public, elle se surpasse dans la créativité et la mise en scène. La scénographie, son métier premier (depuis qu’elle n’exerce plus en tant que courtière en art contemporain), l’amène à explorer des matériaux, couleurs, lumières et postures divers. Ceux-ci traduisent parfaitement ses intentions artistiques. Dans son univers, au cuir se mêle le latex, au fond de son donjon reluit le néon.

Comme la photographe américaine Cindy Sherman, dont elle tire son pseudonyme, Maîtresse Cindy s’expose sur ses oeuvres. Ainsi elle fait de son corps et de ses tenues des éléments primordiaux de son art. Ses tenues suggèrent la soumission et le respect à celui qui ose tenir le regard vers elle. La Maîtresse ose et s’épanouit. Le naturel avec lequel elle vit et pratique le SM l’amène à croiser de nombreux personnages publics. Ces derniers lui témoignent leur vérité lors d’échanges privilégiés. Les interviews d’écrivains, cinéastes, sociologues, sculpteurs… et autres spécialistes en leur domaine peuvent être retrouvés sur le site de Maîtresse Cindy.

Maîtresse Cindy dans sa scénographie La roue de l'infortune
Maîtresse Cindy dans sa scénographie La roue de l’infortune

Plonger au coeur de l’univers artistique de Maîtresse Cindy

Maîtresse Cindy a posé pour plusieurs photographes de renom, parmi lesquels Romain Slocombe (maître ès bondage – appréciez la noirceur et les parfaits jeux d’ombre de ses photos). Mais aussi Hefge, Thierry Malty ou encore Elizabeth Prouvost. Ces artistes de l’image, en lien avec des univers comme le cinéma ou la littérature, ont capté la lumière que diffuse la dominatrice. Il en résulte des clichés techniques et hors du temps.

Au rythme de ses inspirations, Maîtresse Cindy s’illustre dans des scénographies qui étonnent, passionnent, mais toujours subjuguent. Quand elle esquive le regard inflexible de l’objectif, c’est parfois pour s’adonner à un autre hobby, celui de l’écriture poétique. Le sadomasochisme s’invite dans ses poésies mettant en scène des personnages aimant se sentir réduits, piétinés, aux ordres de leur dominatrice.

Maîtresse Cindy aux commandes des pratiques SM

Sans se tourner vers le prosaïque rapport FemDom avec ses soumis, Maîtresse Cindy joue de subtilité. De son comportement émane beaucoup de force, qui touche ses partenaires SM au travers de puissants jeux cérébraux. Les fantasmes de chacun s’en trouvent assouvis, jusqu’à ce qu’une nouvelle limite soit imaginée, et donc à atteindre.

Les jeux BDSM axés autour du fétichisme ont tout leur place dans l’oeuvre de cette dominatrice. De la même façon, l’exubérance queer et transgenre est la bienvenue pour enrichir ses tableaux vivants. Les fouets et croix de Saint-André y côtoient les masques et les attaches.

Scénographie interdite mais ouverte avec le collectif sm.art

Cette artiste innovante, officiant et organisant des évènements autour du sadomasochisme, a depuis lancé son initiative sm.art : Un collectif dont le nom combine astucieusement son art SM et l’intelligence émotionnelle développée dans ses performances.

Mises en scène BDSM orchestrées d’une main de… Maîtresse

Son donjon, lieu ouvert et laboratoire où les situations osées sont expérimentées, accepte perversion et transgression. Le lieu exceptionnel est vaste (300 m²) et parfaitement équipé sur le plan matériel (pratiques BDSM) et technique (sonorisations et lumière).
Plutôt réservé aux initiés, ce local unique à Paris peut aussi accueillir celles et ceux souhaitant sérieusement approfondir leurs rapports à cet univers. Bien plus interactif qu’une galerie classique, le donjon de Maîtresse Cindy permet l’expression de l’art scénique, ainsi que la réalisation de vices inavouables dans le cadre d’évènements privés.

Oserez-vous vous y rendre ?

AmanteLilli, la hotwife coquine et très exhib

AmanteLilli, la hotwife coquine et très exhib
Adepte de pluralité masculine, AmanteLilli est la femme dont chaque homme rêve. Pulpeuse, belle et cochonne AmanteLilli est en quête permanente de partenaires. L'expression de son cuckolding prend forme lors de scénarios hard, de type gangbang et bukkake. Retour à la liste des sites d'adeptes du candaulisme Un couple harmonieux dans ses plaisirs coquins Le...

Quand vient l’heure des goûters de Clarissa, on n’y résiste pas

Quand vient l’heure des goûters de Clarissa, on n’y résiste pas
Le blog de Clarissa, intitulé « Les goûters de Clarissa », est une invitation à la culture, à l’érotisme à laquelle il est difficile de résister. Provocations subtiles et références coquines se mélangent pour offrir des textes et des images de qualité. Et l'on s'y plonge plusieurs heures sans voir le temps passer. Les propres publications et...

Le délicieux blog d’Eve de Candaulie ou l’art de cocufier et d’émoustiller

Le délicieux blog d’Eve de Candaulie ou l’art de cocufier et d’émoustiller
Intéressons au blog de Eve de Candaulie, un blog plein d’informations, d’anecdotes et de réflexions intéressantes sur la vie d'une femme coquine. Certes libertine, Eve possède aussi une jolie plume, qu'elle met au profit d'ouvrages sur le candaulisme. À lire en couple ou en solo, ce blog réserve assurément de belles découvertes, réalisées par son...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber