Un trio hard à l’hôtel filmé par le mari


Parfois on oublie les plans cul aussi rapidement qu’ils nous été proposés. D’autres fois, on s’en souvient par l’intensité du moment, de l’excitation qu’il nous a procuré. Le souvenir de cette rencontre à l’hôtel reste fort, et je ne pourrai jamais assez remercier ce cocu de mari qui a offert à un autre mec et à moi sa belle épouse.

Retour aux histoires candaulistes d’amants

Patrick souhaite offrir sa femme à deux mecs

On échangeait depuis un moment en ligne. Patrick m’avait clairement exprimé son souhait : Faire prendre sa femme dans un délire bien hard, par deux mecs. La rencontre serait filmée, et il faudrait se lâcher à fond sur les mots crus, et bien avilir sa femme. Il ne m’en fallait pas plus pour m’exciter et me donner envie de participer à cette belle soirée hard.

Les amants que Patrick voulait pour sa femme devaient avoir une taille minimum, car sa chérie est très grande, elle mesure presque 1m80. Dans un scénario de domination, on est tout de suite moins crédible si l’on est en dessous de la barre d’admission. Étant bien membré et expérimenté, ces deux critères jouèrent en ma faveur et me permirent d’obtenir mon ticket d’entrée pour la soirée. Pour m’accompagner dans ce moment, un autre mec, visiblement une connaissance plus ou moins éloignée du couple.

Hâte de participer à ce film porno amateur

Le rendez-vous est alors fixé pour un soir en semaine, sur les coups de 18 heures. Nous devons nous retrouver à un café, au pied d’un hôtel. J’arrive, excité, mais sans le faire remarquer, auprès des deux complices déjà attablés. Nat, la femme du couple, est dans la chambre de l’hôtel, elle finit de se préparer avant qu’on la rejoigne.

En arrivant au café je découvre un homme d’une cinquantaine d’années, posé, souriant, plutôt calme. À ses côtés, un homme de 30 ans environ, propre sur lui, au style décontracté mais élégant. Je me présente, et apprend que l’autre amant du jour, Romain, est une recommandation d’un couple d’amis qu’ils ont en commun.

Romain a déjà vu Nat mais il ne s’est jamais rien passé entre eux. Déjà, il me décrit à quel point Nat est une bombe, et qu’elle risque d’énormément me plaire. Romain, d’après ses propos, semble assez expérimenté, et n’hésite pas à parler à haute voix d’expériences passées, avec un vocabulaire un peu gaillard, ce qui ne manque pas de dresser quelques oreilles alentours, et ce qui par la même occasion me gêne un peu.

Un scénario hard à l’hôtel très candau

Patrick nous parle ensuite du déroulé de la rencontre candauliste qu’il a en tête. Le scénario nous avait déjà été bien présenté, et était très simple. Nous étions là pour abuser d’elle, et la baiser de façon hard. Seul tabou, la sodomie, pratique à laquelle Nat n’était pas encore prête, dans son parcours de femme salope en formation.

L’heure de retrouver Nat approche, cela tombe bien, nous avons fini nos verres. Nous suivons donc Patrick qui nous mène tranquillement jusqu’à l’hôtel, puis la chambre. Le quartier est très animé, ce qui rend excitant le fait de savoir la perversité qu’il est possible de s’y dérouler – et dont Romain et moi serons acteurs – à quelques mètres seulement de passants qui vont et viennent dans la rue.

Nous entrons enfin dans la chambre, pour découvrir la muse de Patrick. En string et porte-jarretelles, des bas en dentelle, montée sur de très haut talons, seins nus, Nat nous accueille. Une brune magnifique, un regard profond, une bouche très gracieuse et un joli nez qui rebique un peu. Elle nous sourit, avant de nous faire la bise. Une entrée en matière qui nous réchauffe aussitôt en profondeur.

Se prendre pour Rocco le temps d’un plan cul

Avec la caméra déjà installée, et face à une femme de ce physique, cela m’a donné l’impression de rencontrer une pornstar, avec comme job de devoir bien la baiser, purement et simplement. C’est parfait, cela coïncide justement avec le scénario de Patrick !

Nat paraît très docile et semble prête à assouvir tous nos fantasmes. Elle s’installe sur le lit pendant que Romain et moi nous passons les mains à l’eau, avant de rejoindre l’avion de chasse. L’expression n’est pas galvaudée, nous sommes vraiment en face d’une femme d’exception.

Patrick nous donne le go et nous nous rapprochons de Nat, qui nous accueille chaleureusement, les jambes déjà écartées. Des roulages de pelle l’un après l’autre, nos mains agrippant déjà ses formes de belle salope. Ses seins ronds et fermes, pointaient déjà bien, et quelques claques commençaient déjà à faire rougir ce beau cul bombé.

La bombe sexuelle sait attiser notre envie de baise

Romain n’est pas avare en mots crus, et traite rapidement Nat de tous les noms. Elle est sa pute, sa chienne, son vide-couille… Des mots que je reprends à mon tour lorsque je remplis la délicieuse bouche de ma partenaire avec ma bonne queue. Nous l’obligeons à nous regarder dans les yeux, puis vers la caméra que dirige son mari, pendant que nous remplissons à tour de rôle ce premier orifice.

Romain a pris les devant, il positionne Nat à quatre pattes, et commence à la pénétrer par derrière. De la salive, mélange de celle de Romain et de la mienne, recouvre en quantité la chatte de Nat, qui mouille aussi beaucoup. Et de la bouche de Nat s’écoulent encore des filets de bave résultant des fellations goulues qu’elle vient de nous accorder.

De franches pénétrations ont permis à Nat de jouir intensément
De franches pénétrations ont permis à Nat de jouir intensément

Pendant que Romain culbute Nat, je parle à notre salope dans le creux de l’oreille, et lui transmets les saloperies qui me viennent, à savoir le plaisir que je prends à abuser d’une chienne de son standing, et les vilaines choses que je compte lui faire ensuite.

Le cul de Nat prend cher : On la défonce tour à tour

Romain sort de Nat, c’est à mon tour de la baiser. La caméra qui tourne est vite oubliée, alors que je pensais qu’elle me déstabiliserait. Au contraire, je me sens vraiment bien en train de baiser cette beauté, qui par ses regards, son attitude et ses mots, nous fait comprendre qu’elle aime cela et qu’elle en veut encore.

Après un ramonage puissant qui a fait pousser à Nat de profond cris de jouissance, je compte passer le relais à Romain. Celui-ce préfère me laisser continuer, car petite baisse de régime de son côté. Une gorgée de champagne suffira à me relancer pour y aller très franchement et faire gémir Nat pendant 5 à 8 minutes non stop.

Essoufflé par l’effort, je me pose quelques instants. Pendant que je baisais Nat, Romain la tenait par les cheveux, crachait dans sa bouche, et mettait des coups de queue sur son visage. Son sexe n’avait toutefois pas repris sa meilleure forme, et il me semblait désormais que je devrai être le seul mâle à poursuivre la pénétration de Nat, ce à quoi m’encourageait clairement Patrick.

Un final explosif après une baise intense

Je jouai alors avec Nat en salivant moi aussi dans sa bouche, en la léchant, en lui claquant les fesses, et en lui faisant dire à haute voix, face caméra, ce qu’elle était pour nous ce soir, ce à quoi elle aimait se réduire, par perversion.

Nat était enivrée par la situation, on sentait que son esprit rationnel avait doucement fui, pour laisser place à une âme diaboliquement pervertie, plus animée que jamais en cet instant.

Pilonnage hard de la salope

Je positionne alors Nat sur le dos, qui a un coussin derrière la nuque, pour mieux prendre Romain en bouche. Nat me dit d’y aller franchement, de la refaire jouir. Pendant une quinzaine de minutes, j’ai donné à la salope de la soirée tout ce qu’elle me demandait. Ses jambes redressées, fines et longues, que je tenais au niveau des mollets, n’en finissaient pas de m’exciter.

Nat bien emplie par ses deux amants devant la caméra de son mari
Nat bien emplie par ses deux amants devant la caméra de son mari

Romain nous fit signe qu’il s’apprêtait à éjaculer, ce dont je commençais à avoir aussi très envie. Patrick donna le top pour la séance d’éjacs. Romain commença et poussa un cri de plaisir qui plu à Nat. Entendre le plaisir qu’elle procurait l’excitait énormément. Il y eut peu de sperme mais Nat semblait aux anges. Puis vint mon tour de jouir.

Je remis ma queue dans la bouche de Nat pour qu’elle me pompe encore un peu et qu’elle mette quelques coups de langue bien placés. Je claquai les joues rosées de Nat avec ma queue bien gonflée, ce qui l’excitait, elle, autant que son mari qui me demanda de jouir à fond sur Nat. Au comble de l’envie, je déchargeai plusieurs jets de sperme er recouvrit largement le visage de Nat, ce qu’elle adora. Patrick a tout filmé de la scène, et déjà, sait qu’il vient d’enregistrer une séquence devant laquelle il se masturbera de nombreuses fois.

D’acteur porno à cameraman

Terriblement, excité par la situation, Patrick ma confia sa caméra pour que je le filme jouissant à son tour sur sa femme. Son jus monta rapidement, et plusieurs jets fournis furent projetés contre le beau visage de Nat. Elle en avait partout, se retrouvait maintenant dégoulinante de sperme. Aucun jet n’avait abouti dans ses yeux, ce qui lui permettait de nous regarder en souriant sans que le sperme ne la gêne ; On aurait pu rester des heures, Romain, Patrick et moi, à l’admirer dans cet état…

Quel bonheur que cette rencontre. Nous nous rhabillâmes rapidement pendant que Nat se débarbouillait, et Romain dut repartir rapidement. Je partageai ensuite un coca avec le couple, histoire de débriefer à chaud, ce qui est très fair-play de leur part de ne pas masquer leur ressenti juste après la rencontre. Visiblement, la miss a adoré le comportement des deux mecs et lorsque j’entendis ça j’en tirai une grande fierté.

Elle insista ensuite sur mes capacités sexuelles et cela me redonna aussitôt envie de lui remettre ma queue dans sa magnifique bouche… Malheureusement je savais que la pulsion sexuelle s’était dissipée de son côté et je n’osai pas aller plus loin. Patrick lâcha quelques mots qui diminuèrent la participation de Romain qu’il n’avait finalement pas jugé à la hauteur, notamment à cause du manque de dureté et de durabilité de son érection.

Je repartis détendu de cet hôtel, après avoir chaleureusement remercié ce couple délicieux, pour son accueil et le sérieux de son organisation. Je me sentais complètement mâle alpha ayant accompli sa tâche, et me suis évidemment proposé pour une future rencontre, qui n’a pas encore eu lieu. Mais je garde espoir !

Lucille, cette fille adorable rencontrée sur un site de rencontre

Lucille, cette fille adorable rencontrée sur un site de rencontre
J’ai connu Lucille un samedi soir de novembre. J’étais en ligne sur un de ces sites de rencontre, mais je n’y faisais pas vraiment attention. J’étais bien trop absorbé par la télévision. Puis j’ai reçu un message de Lulu88, me demandant si j’avais envie de discuter. Elle n’avait pas de photos sur son profil, j’ai...

Tromper un ami avec sa femme – Ai-je bien réagi ?

Tromper un ami avec sa femme – Ai-je bien réagi ?
Il y a des évènements qui marquent une génération, et celui-ci en faisait partie. C’est le genre de chose dont tout le monde se souvient, qui reste gravé dans nos mémoires. Je suis trop jeune pour l’avoir vécu, mais mes parents se souviennent de ce qu’ils faisaient lorsque JFK a été assassiné, ou lorsque que...

Échanges de bons procédés entre couples

Échanges de bons procédés entre couples
Julie et moi, on se connaît depuis le collège. On est devenues les meilleures amies du monde en quatrième, lorsqu’on s’est retrouvées dans la même classe, et depuis on ne s’est pas quittée. On a fait le lycée ensemble, la même fac de lettres, on a partagé un appart pendant plusieurs années, j’ai été témoin...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber