Le fantasme qui comblera ma gourmandise


J’en rêve depuis tellement longtemps… Je ne saurais dire à quel moment l’idée m’est venue pour la première fois, mais j’étais encore jeune. Pendant mes études à la faculté de droit, j’y ai souvent pensé. Je me rappelle d’un week-end durant lequel je m’étais décidée à me lancer, mais au dernier moment j’ai reculé. Je n’ai pas osé franchir le pas. J’avais peur de ce que pouvaient penser les autres. Puis j’ai rencontré Armand, et tout a changé. Nous étions fous amoureux, plus rien d’autre ne comptait. Nous étions heureux ensemble, et j’oubliai mes fantasmes un peu fous pour devenir une femme responsable qui construisait une vie respectable aux côtés d’un homme merveilleux.

Retour aux histoires candaulistes de femmes coquines

Un fantasme coupable ressenti depuis tant d’années…

Une fois, après plusieurs années de mariage, je lui fis part de cette envie qui me titillait depuis si longtemps. Ce fut une mauvaise idée. Rétrospectivement, c’était évident que notre relation battait déjà de l’aile et que mon fantasme n’était pas fait pour arranger les choses. Non seulement il refusa catégoriquement de le réaliser, mais il s’en offusqua personnellement. Il se sentit trahi, et c’est un sujet qu’il me jeta à la figure de nombreuses fois lors de nos disputes de plus en plus fréquentes. Ce n’est pas ce fantasme d’étudiante qui est la raison de mon divorce, le mal était bien plus profond que cela. Mais je pense qu’il a accéléré les choses.

Aujourd’hui, plus rien ne me retient. Cela peut sembler étrange, mais au moment où le juge a validé notre divorce, c’est exactement ce qui m’est passé par la tête.

« Ça y est, je suis libre. Je peux faire ce que je veux. Je peux réaliser mon fantasme sans avoir de comptes à rendre ».

Un sentiment de liberté

Mais ce n’est pas si facile que ça. D’abord, un divorce, on peut dire ce qu’on veut, mais ça laisse des traces. Ce n’est pas facile de voir quelqu’un immédiatement après une relation de plus de 10 ans. Et puis les temps ont changé, il est bien plus difficile de trouver un partenaire aujourd’hui. Un véritable partenaire, je veux dire.

Difficile de trouver les bons partenaires pour réaliser mon délire sexuel

Bien sûr, avec les mœurs actuelles et les nouvelles technologies, il n’y a rien de plus simple que de trouver un coup d’un soir. J’ai essayé, pour voir. Peut-être que je suis vieux jeu, mais ce n’est pas mon truc. Passer une soirée avec un homme qui se sert de mon vagin pour se masturber avant de se vanter avec une remarque intelligente du genre « Ça t’a plu, hein ! Allez, avoue ! », je ne vois pas l’intérêt.

Je ne recherche pas l’amour, je ne suis pas folle, mais j’aimerais bien avoir un peu de complicité, de respect mutuel. C’est important pour moi. Je sais que ce n’est plus à la mode, mais je vous l’ai dit : je suis vieux jeu.

Tout ceci ne m’a pas aidé à me sentir mieux. Si j’ai du mal à trouver un partenaire qui me plaise, comment est-ce possible de réaliser mon fantasme ?

Je réalise que je ne vous ai toujours pas dit ce qui me fait tant envie depuis des années. Ce plaisir tabou que je souhaite découvrir. Il faut dire que je n’en ai jamais parlé à personne, mis à part mon ex-mari qui l’a mal pris. Même ma meilleure amie ne sait pas ce qui me fait fantasmer. Personne dans mon entourage n’imagine ce qui m’excite tant.

Mon fournisseur d’internet doit savoir, s’il consulte mon historique. Tous les jours, lorsque je me masturbe, je regarde une vidéo. Chaque fois, mes yeux s’écarquillent, je mouille instantanément, et les orgasmes ne tardent jamais. C’est certain, ceux qui peuvent voir mes recherches s’aperçoivent vite que deux mots reviennent quotidiennement. Ce sont « double », et « pénétration ».

Une double pénétration c'est le bonheur pour toute femme gourmande qui se respecte
Une double pénétration c’est le bonheur pour toute femme gourmande qui se respecte

Double pénétration avec des sextoys, peut mieux faire

Je sais que c’est un fantasme étrange pour une femme, et c’est pour cela que je n’en parle à personne. Mais si vous saviez à quel point je m’excite rien que d’en parler…

Il faut dire que j’ai de la chance, je suis capable d’atteindre l’orgasme aussi bien avec la pénétration vaginale que celle anale. Honnêtement, pour moi, je ne saurais dire laquelle est la meilleure. J’aime les deux. J’adore les deux.

Il va de soi que je me suis déjà amusée seule. J’ai de nombreux jouets chez moi, et je les utilise souvent. Cela n’a fait que confirmer que je souhaite réaliser mon fantasme de double pénétration. Qu’est-ce que je peux dire ? Avec un gode calé bien profondément entre les fesses et un vibrateur entre mes cuisses, les orgasmes sont plus puissants, plus longs, plus fréquents. Ils me terrassent de plaisir et me laissent pantelante sur mon lit, face à mon écran.

Cela me plaît tellement que je sors souvent en ville équipée d’un plug anal et d’un jouet vibrant au plus profond de mon intimité. Ces nouveaux sextoys que l’on commande à partir de son téléphone sont une véritable innovation qui m’a changé la vie. Une fois, j’ai même essayé d’aller au bureau ainsi. Je pensais pouvoir m’occuper pendant une réunion ennuyeuse, mais c’était trop. J’ai dû arrêter en plein milieu, cela devenait trop évident et mes collègues me regardaient bizarrement.

C’est absolument clair, pour moi le plaisir est double lorsque je suis remplie de toutes parts. Mais mes jouets, aussi efficaces qu’ils soient, ne restent que des objets inertes. Leurs vibrations sont délicieuses, mais ils n’ont ni la chaleur ni la texture d’un vrai sexe bien dur.

Car c’est bien cela que je veux sentir en moi. Je rêve de me sentir remplie par deux hommes.

Comme je me languis de me faire remplir le cul et la chatte en même temps !

Je jalouse les actrices des films que je regarde. Dans leurs yeux je ne vois que le plaisir, et je m’imagine ce qu’elles ressentent. Le plaisir d’avoir déjà une belle queue bien raide au plus profond du vagin, de sentir le corps d’un homme contre le sien, de sentir ses mouvements entre les cuisses. Puis tout s’arrête un instant, et je m’imagine le stress mêlé d’impatience que doit ressentir la femme en sachant ce qu’il va se passer.

Sentir l’approche d’un autre homme par-derrière, ses mains qui se posent sur ma croupe. Puis sentir son gland se promener le long de la raie des fesses avant de s’arrêter contre ce petit trou. Sentir comment il s’ouvre sous la pression. Sentir cette verge s’introduire de plus en plus profondément. Se sentir remplie, pleine.

Oui, je vois le plaisir dans les yeux des actrices, et je m’imagine à leur place. En général, j’ai déjà joui une première fois avant que la véritable action ne commence. Je les observe pendant que leurs queues commencent à aller et venir dans ces deux orifices grands ouverts. Les cris de plaisir de la femme se mêlent aux miens. Je jouis avec elle, je partage ses orgasmes. J’imagine qu’ils sont miens, dans ma tête, c’est moi qui me fais baiser frénétiquement par-devant et par-derrière.

Un côté salope complètement assumé

Il m’arrive d’éjaculer pendant mes sessions vidéo avec deux jouets. Pas toujours, mais étonnamment souvent. Cela ne m’était jamais arrivé avant. Ni avec mon mari ni avec aucun autre homme.

J’ai envie de vivre mon fantasme. Tout mon corps le désire, et mon imagination en rêve depuis si longtemps. Si je pouvais trouver deux partenaires, je n’hésiterais pas une seconde. Je n’ai plus 20 ans, je ne me soucie plus de ce que peuvent penser les autres. J’ai envie de donner libre cours à mes désirs, de me faire plaisir sans arrière-pensée. Si certains doivent penser que je suis une salope, ainsi soit-il.

Je m’en fous. La seule chose que je veux, c’est trouver deux hommes pour réaliser mon fantasme de double pénétration. Mais c’est si difficile aujourd’hui…

Belle blonde fixant son mari cocu pendant qu'un amant lui baise la chatte et qu'un second la sodomise
Belle blonde fixant son mari cocu pendant qu’un amant lui baise la chatte et qu’un second la sodomise

Ce n’est pas entièrement par hasard que je suis tombé sur ce site, car j’étais effectivement à la recherche de partenaires sexuels. Mais je ne cherchais pas particulièrement un site libertin. Je n’y avais jamais pensé auparavant.

En contact avec 2 gentlemen grâce à un site de rencontre

Et pourtant, cela semble être la solution à tous mes problèmes. Il m’a fallu peu de temps pour trouver des hommes éduqués et intéressants. J’ai pu leur parler de mon fantasme, et ils m’ont écouté avec respect et curiosité. Pas l’un d’entre eux ne m’a traité de salope, aucun ne s’est moqué de moi.

Cela me paraît trop beau pour être vrai. Je suis de nature plutôt méfiante, et j’ai des doutes. C’est pour cette raison que je prends mon temps. Mais cela ne semble déranger personne. Les hommes ne me pressent pas. Au contraire, ils me conseillent de prendre mon temps et de m’assurer que c’est bien ce que je veux. Ils me disent que le but c’est que je me fasse plaisir, et qu’il vaut mieux attendre un peu et en profiter pleinement que se dépêcher et regretter. J’ai pris ma décision.

Enfin je me fais défoncer par les deux trous… Vive la double-péné

Ce week-end, je dois rencontrer deux hommes du site dans un club libertin. Ils m’ont laissé choisir lequel. J’y suis allé en reconnaissance avant, et j’ai discuté avec le patron. Je lui ai expliqué mon cas. Il m’a dit que je n’étais pas la première à avoir ce genre de doutes, et que je n’avais aucune raison de me faire du souci. Il m’a promis qu’il veillerait particulièrement sur moi. Si jamais je devais me sentir incommodée ou forcée, il me suffit de faire un signe, et le videur interviendrait immédiatement.

« Le but, c’est que vous profitiez et que vous vous fassiez plaisir, madame ».

Il semblerait que cette mentalité soit répandue parmi les libertins. Cela me plaît.

Le week-end est arrivé. Ce soir, c’est le grand soir. J’ai mis des bottes mi-cuisses et une robe moulante d’un rouge pourpre qui me semble ultra-sexy. Je n’ai pas mis de culotte. Mes partenaires ont un accès direct, aussi bien devant que derrière.

Je suis dans le club. Ils sont déjà là. Ils me reconnaissent et me sourient. Le patron me salue et me rassure une dernière fois. Ce n’est pas la peine, je sais déjà que tout va bien se passer. Ce soir, je réalise enfin mon fantasme.

Ma séance photo sexy avec ce photographe amateur : Aucun regret !

Ma séance photo sexy avec ce photographe amateur : Aucun regret !
J’étais jeune étudiante et j'avais besoin d’argent. Mais pas de l'extrême besoin pour autant : j’avais de quoi payer ma chambre sur le campus et les repas à la cantine, mais pas beaucoup plus. L’été j’avais travaillé comme serveuse dans un bar sur la côte et j’avais pu mettre quelques sous de côté. Et je pensais...

Comment tailler une pipe au plombier en se respectant ?

Comment tailler une pipe au plombier en se respectant ?
J’habite un appartement de luxe, dans une des résidences haut-de-gamme du quartier le plus à la mode de la ville. J’ai payé une somme absolument indécente pour ce logement, et j’ai encore rajouté plusieurs mois de salaires pour le meubler. J’ai dépensé sans compter, comme disait quelqu’un dans un film de ma jeunesse. Mon mec,...

Pause sauvage et intense sur une aire d’autoroute

Pause sauvage et intense sur une aire d’autoroute
J’embrasse tendrement mon mari sur le front et lui murmure à l’oreille : « À ce soir, mon chéri ». Il n’ouvre pas les yeux, et se contente d’émettre un grognement incompréhensible, que je choisis d’interpréter comme un « Bonne journée, mon amour ! », avant de s’enrouler de nouveau dans la couette et de me tourner le dos. Il est...

Votre hôte et serviteur. L'équipe de Candaule.fr et moi-même veillons en permanence à ce que votre expérience sur le site soit la plus agréable possible. Pour échanger avec la communauté de Candaule.fr (forum, tchat et messagerie), vous devez être inscrit·e.


Enable referrer and click cookie to search for pro webber