Vends Ta Culotte – Rencontre entre garces dominatrices et fétichistes


À son apparition, le site Vends Ta Culotte a fait parler de lui. Son concept novateur a depuis fait des petits. Donnant le pouvoir aux femmes, ce site pour adorateur de petites culottes, souillées de préférence, célèbre un vice assumé. Face à ces adeptes de l’achat de sous-vêtements sales et odorants, on trouve celles qui saisissent l’opportunité d’arrondir leurs fins de mois. Mais avant l’argent, le plaisir dans le rapport de domination sur l’homme excité n’est-il pas plus fort ?

Retour aux autres sites coquins

Que propose le site Vends Ta Culotte ?

Tout d’abord, Vends Ta Culotte n’est pas réservé qu’à la vente de culottes usagées, même si les sous-vêtements y ont effectivement la part belle. Voyons ce que contient ce paradis de moneymiss, cet antre de domina, ce lieu attirant pour soumis dans l’âme.

Fétichisme du sous-vêtement déjà porté, mais pas seulement

Depuis 2011, chaque membre peut y acheter toute sorte d’objets, mais aussi des photos, des sessions vidéos, des échanges téléphoniques. Quelque part, on trouve un là un mix entre la camgirl, le téléphone rose et le sexshop de produits d’occasion. Autant dire un bonheur pour tout fétichiste qui se respecte. Surtout celui qui adore les culotte de femme sale.

 

Sélection de produits pour Cocus confirmés

 

Cette idée originale répond à une demande réelle : le fétichisme des sous-vêtements déjà portés. Il existe bel et bien, et ses adeptes, hommes et femmes, ont toujours eu des difficultés à assouvir leurs fantasmes. Ce site se présente comme une solution à leurs pulsions. Vends-ta-culotte.com mettant en contact tous ceux qui s’intéressent à l’excitation que procure les sensations d’une petite culotte sale et déjà portée par une femme.

Un site agréable à parcourir, sur ordinateur comme sur mobile

Une des forces de Vends ta culotte, c’est aussi le look du site. Chaque service en ligne ou produit proposé par une fille est bien marketé. En tant qu’homme, difficile de porter son choix sur telle ou telle nana. Les offres des filles du site s’affichent dans des vignettes, dans un aspect très girly. Les couleurs pastel donnent un côté mignon à cette boutique en ligne remplies de belles dévergondées.

Les coquines du site se montrent en petite tenue sans retenue
Les coquines du site se montrent en petite tenue sans retenue

Un rapport simple entre une offre coquine et des fétichistes

Les personnes disposées à offrir ce genre de services, comme celles qui assument ce fantasme peu commun, sont plutôt ouvertes d’esprit. Ainsi l’offre initiale des strings et autres chaussettes embaumées de transpiration féminine s’est élargie. On peut y acheter d’autres sous-vêtements, mais aussi toute sorte d’objets et de services divers. La perception olfactive des phéromones disparaît alors, mais les autres sens sont aussi gâtés.

Finalement, la règle du jeu se veut simple : Des filles proposent, et des hommes décident d’acheter ou pas. Tout le monde y trouve son compte, hormis ceux qui jugent froidement ce genre de plaisirs. Pour ceux-là, les inscrits sur Vends ta Culotte ne représentent que perversion et déviance sexuelle, en se rapprochant de services d’escorts sans morale, et donc à proscrire.

Exhibitions hard et domination verbale

En effet, on découvre que les beautés du site n’ont pas froid aux yeux, mais il s’agit de jeux et de plaisir avant tout.

Les déesses domina se montrent entièrement

Poitrine, chatte et anus épilés se montrent sans fausse pudeur. Celles en couple partagent leurs ébats sexuels sans filtre. Grâce au sexe virtuel, le voyeur est comme intégré à la scène de sexe et son imagination décuplée. Les sécrétions corporelles affichées en gros plan excitent le voyeur derrière son écran. Chaque proposition est tarifée précisément, avec une durée associée pour les streaming coquins par exemple. Certaines femmes proposent l’accès à leur Snapchat, où elles se dévoilent sans complexe plus longuement que dans leurs livecams du site.

Jolie blonde addict aux jeux d’exhib et ouverte aux nouvelles pratiques sexuelles à distance

Si certaines offres sont délibérément hard, d’autres la jouent plus en douceur en exhibant dentelle et sourire enjôleur. Grâce à une liste pré-établie de critères, chaque exhibitionniste du site peut indiquer ses préférences, ses pratiques. Ainsi, un homme séduit saura par avance quoi ne pas demander afin de ne pas déplaire à la belle. Mais rapidement, se prenant à son propre jeu, une correspondante du site risque de vite devenir une garce très bandante ne reculant devant aucune exhib intime.

Pratiques SM

Les hommes inscrits sur le site aiment en général que leur partenaire sexuelle les malmènent. Mots crus et insultes directes sont fréquentes. Ouvertement dominantes, des femmes du site humilient verbalement l’homme sous leurs directives :

Enfant de chienne, Je vais te broyer les couilles, Sniffe mes pieds plein de sueur, Je vais cracher dans ta bouche lopette, Laisse-moi branler ta petite bite en footjob Vocabulaire fleuri utilisé par les femmes inscrites sur Vends-ta-culotte.com

Les pratiques BDSM, du moins leur évocation sont légion, tout comme les crachats. Les hommes à tendance cuckold se retrouvent parfaitement dans ces jeux sans limite, régis par l’immoralité. Dans ce contexte, on comprend que chaque participant place la relation dominant-dominé avant la notion d’argent, et que celle-ci sert de simple complément aux femmes du site.

Les hommes peuvent candidater pour être soumis dans des contextes hard avec de vraies dominas

Une fréquentation mixte sur Vends ta culotte

Un pareil site s’oriente aussi bien vers les hommes que vers les femmes. Si du côté des revendeurs de produits et services on ne trouve que des femmes, le côté acheteur peut être mixte. L’autorité d’une vendeuse peut agir sur un homme, tout comme sur une autre femme seule, voire un couple. Sur le principe, on pourrait se dire que rien n’empêche monsieur de vendre ses chaussettes sales ou madame d’acheter le boxer porté une journée entière par son corps d’Apollon… mais nous n’avons rien trouvé de tel. Les produits proposés sont donc exclusivement féminins, et proposés par des filles.

Dans les faits, ce sont donc 100 % de femmes de tous âges qui mettent en vente leurs effets personnels. Et les acheteurs représentent à plus de 95 % des hommes, ravis d’avoir trouvé un endroit où ils n’ont que l’embarras du choix pour assouvir leur dépendance à leurs fétiches.

Le mythe des « jeunes femmes dans le besoin qui se vendent à de vieux riches qui en profitent » ne s’applique pas du tout à ce site. Certes, il y a des filles de moins de 25 ans qui vendent leur culotte, et oui, il y a des hommes d’un certain âge qui en achètent… Mais il y a aussi de superbes MILF sur le site, et l’acheteur moyen est bien plus jeune que l’on pense.

Tendances sur la vente de culottes portées en France (5 dernières années)

Né au Japon, ce fétichisme a conquis de nombreux Françaises et Français.

Critères Tendances observées
Sexe des acheteurs Plus de 9 acheteurs sur 10 sont des hommes. Il y a quand même près de 10% de femmes fétichistes des culottes. Sont-elle pour autant lesbiennes ou bisexuelles ?
Âge des acheteurs Sur une étendue entre 18 et 50 ans, les acheteurs sont de moins en moins nombreux quand l’âge progresse. Les 18-40 ans représentent les trois quarts des acheteurs. À partir de 60 ans, il y en a beaucoup moins (6%) mais il y en a quand même ! L’habitude de l’outil informatique pour acheter en ligne joue pour beaucoup.
Situation des acheteurs Sans surprise, les célibataires sont les plus gros consommateurs de culottes sales. Mais les couples (proches de 30% des acheteurs) représentent une part non négligeables des adeptes de strings souillés. On peut y voir là un moyen d’intégrer une tierce personne au sein du couple, sans véritablement voir ailleurs. Pourrait-on parler ici de candaulisme inversé ? À voir la relation qu’entretient la vendeuse avec le couple…
Région des acheteurs Les Picards figurent parmi les plus gros consommateurs. Dans le Nord, il fait froid… Peut-être un besoin de mettre des sur-couches de sous-vêtements ?
Prix moyen de la culotte Les prix peuvent grimper haut quand l’intensité du fantasme est élevé. Mais en moyenne, une culotte usagée se vend 25 euros.
Fréquence d’achat de culottes Quand on est fan, on ne compte pas. Avec 1,5 culotte achetée chaque mois, est-on collectionneur pour autant ? C’est en tous cas le chiffre moyen observé jusqu’à présent sur la plateforme.
Motif d’achat d’une culotte Avant tout, l’odeur dégagée par l’objet représente la raison principale de l’acte d’achat. Dans une moindre mesure, l’histoire associée à la culotte importe aussi.
Raison de la préférence pour une vendeuse La sympathie d’une vendeuse motive principalement quelqu’un à lui acheter sa culotte. Vient ensuite son côté coquin, puis sa beauté. Le critère de disponibilité vient en dernier.
On observe donc là un fantasme porté avant tout sur l’objet et l’expérience d’achat, et non pas sur une envie profonde de partager du temps avec la miss (pour cela, d’autre services de cam existent aussi).
Type de plaisir avec la culotte Une fois reçue, la culotte finit souvent dans les zones intimes de l’acheteur à des fins de masturbation. Mais aussi, sous le nez du fantasmeur, afin qu’il s’en imprègne pleinement. Étonnamment (mais ce plaisir reste à la marge) : L’acheteur peut porter le sous-vêtement, après l’avoir – ou non – lavé.

Données principalement issues du site vends-ta-culotte

Le site pour réaliser son fantasme SM de façon soft

Acheter un string sale sur ce site plaît aux fétichistes du sous-vêtement en général, et de la petite culotte en particulier. Les autres services offerts sont intéressants, mais le succès de ce site repose indéniablement sur le fait de mettre en contact des gens partageant un délire commun.

Si vous êtes une fille aimant voir l’effet vos sous-vêtements sur autrui, ou un homme à la recherche de senteurs corporelles intimes de femmes joueuses, ne cherchez plus, VTC vous comblera.

AmanteLilli, la hotwife coquine et très exhib

AmanteLilli, la hotwife coquine et très exhib
Adepte de pluralité masculine, AmanteLilli est la femme dont chaque homme rêve. Pulpeuse, belle et cochonne AmanteLilli est en quête permanente de partenaires. L'expression de son cuckolding prend forme lors de scénarios hard, de type gangbang et bukkake. Retour à la liste des sites d'adeptes du candaulisme Un couple harmonieux dans ses plaisirs coquins Le...

Voyage dans monde du porno avec Le Tag Parfait

Voyage dans monde du porno avec Le Tag Parfait
Le magazine Le Tag Parfait traite depuis une dizaine d'années du monde du porno sous un angle différent. Avec un regard de consommateur de cul certes, mais davantage orienté sur l'analyse du milieu pornographique. L'aspect sociologique et culturel manque de sites web qui en parlent. Grâce au Tag Parfait, la culture porno n'est plus ségréguée,...

Quand vient l’heure des goûters de Clarissa, on n’y résiste pas

Quand vient l’heure des goûters de Clarissa, on n’y résiste pas
Le blog de Clarissa, intitulé « Les goûters de Clarissa », est une invitation à la culture, à l’érotisme à laquelle il est difficile de résister. Provocations subtiles et références coquines se mélangent pour offrir des textes et des images de qualité. Et l'on s'y plonge plusieurs heures sans voir le temps passer. Les propres publications et...