1. Forum candauliste
  2. »
  3. Carnet coquin
  4. »
  5. Chroniques libertines
  6. »
  7. Aventures de deux nymphomanes...

Aventures de deux nymphomanes qui se sont bien trouvées

Elles s’appellent Nina et Marion, deux jeunes femmes de 25 et 23 ans respectivement, qui se sont rencontrées il y a 2 ans dans un club de massage privé. Les deux jeunes demoiselles ont une passion commune : le sexe. À en juger par l’appétit sexuel de ces deux femmes, le terme « nymphomane » semble bien faible. Depuis qu’elles se sont connues, elles enchainent les histoires d’un soir et les aventures éphémères avec des hommes. Ceux-ci sont plus jeunes ou plus vieux qu’elles, riches ou non, et elles couchent même avec des femmes. Oui, les deux ne s’imposent aucune limite, du moment qu’elles peuvent prendre leur pied.

Retour aux chroniques libertines

Marion est une jeune étudiante en dernière année d’étude à la fac. Elle ne s’était jamais remise de sa rupture avec Lucien, son grand amour d’adolescence. Par la suite, elle avait décidé de ne plus avoir de relations sérieuses… Jusqu’au jour où elle saurait réellement que c’est le bon. Depuis, elle collectionne les hommes en n’ayant que des aventures brèves. Avec eux, elle ne donne jamais de suite à une relation.

Nina, quant à elle, c’est la petite salope par excellence depuis toujours. Du lycée à la fac, elle a toujours assumé son rôle de pétasse de service. Clairement, elle adore assouvir les besoins sexuels des garçons de son entourage. Certains professeurs avaient même eu vent de la nymphomanie de la jeune femme. Pervers, ils n’hésitaient pas à lui demander des gâteries en échange de bonnes notes.

Premiers plaisirs lesbiens avec le massage

L’histoire de la rencontre de Nina et Marion est un poil insolite, mais mérite d’être racontée. Cela se déroula un après-midi d’été, alors que le soleil était à son beau fixe. Marion aimait fréquenter les salons de massage pour se relaxer.


Vous êtes dans "Le Carnet", l'espace dédié aux articles de Candaule.fr mais fermé aux interactions entre les inscrits du site.

Nous vous invitons à découvrir "Le Forum", là où nos membres racontent leurs expériences candaulistes réelles.

Aller sur le Forum


Pour celles et ceux recherchant des rencontres orientées "plan cul", renseignez le formulaire ci-dessous.


Cet après-midi-là, elle avait essayé un nouveau salon. En réalité, l’établissement proposait uniquement des massages érotiques. Marion avait complètement zappé ce détail et elle avait pris rendez-vous pour une séance de massage.

Arrivée sur les lieux, elle avait un sentiment bizarre : la majorité des clients étaient des hommes. Elle ne se prit pas la tête et se dirigea vers la salle qui lui était désignée. Après l’avoir installée, la masseuse lui demanda ce qu’elle souhaitait comme massage. Ce n’était qu’à ce moment qu’elle avait compris qu’il ne s’agissait pas d’un salon de massage relaxant.

Étant une fille curieuse, Marion décida de jouer le jeu. La masseuse était Nina. Cette dernière savait vraiment s’y prendre aussi bien avec les clients que les clientes. C’était la première fois que Marion se faisait toucher aussi intimement pas une femme. Mais cela ne lui déplaisait pas.

Osmose totale entre deux âmes et deux corps

Nina lui versait de l’huile parfumée sur le corps. Puis elle commença à lui masser le dos, en descendant vers le bas, de manière sensuelle. Elle caressa ses fesses tout en les massant légèrement. Nina glissa ses mains de temps en temps vers l’entre-jambe de Marion, ce qui excita cette dernière.

Délicieuse rencontre entre 2 coquines addicts aux plaisirs charnels

Délicieuse rencontre entre 2 coquines addicts aux plaisirs charnels

Après en avoir terminé avec son dos, Nina fit signe à Marion de se retourner. Elle lui versa à nouveau de l’huile sur le corps, puis elle lui caressa les seins. Ses petits tétons pointus étaient de sortie, sous l’excitation provoquée par ces gestes délicats.

Nina progressa lentement vers les parties intimes de Marion. La masseuse savait parfaitement où caresser et à quel endroit s’attarder pour faire vibrer sa cliente de plaisir. Nina introduit ensuite son doigt dans l’entre-jambe tout humide de Marion. Un, puis deux, puis trois, elle observait chaque réaction d’excitation de Marion à chaque va-et-vient.

Après une bonne trentaine de minutes de massage érotique, les deux jeunes femmes ont commencé à discuter et à faire plus amples connaissance. En l’espace de cinq minutes, Marion et Nina se sont trouvé de nombreux points communs. C’est  comme si les deux filles étaient amies depuis toujours.

Mais il fallait remettre la discussion à plus tard et dans un endroit plus adéquat. C’est ainsi que les deux femmes sont devenues inséparables.

Consolider une entente lors d’un week-end de sexe à Ibiza

Désormais, Nina et Marion passent beaucoup de temps ensemble. Surtout lorsqu’il s’agit d’aller assouvir les envies de sexe ! Les deux jeunes femmes partent très souvent en discothèque et fréquentent les bars branchés de la région. Souvent, elles se montrent à la recherche d’hommes et de femmes qui veulent passer du bon temps avec elles.

Ibiza est renommé pour être un des endroits où la fête ne s’arrête jamais. Là, il fait beau toute l’année et où des centaines de milliers de jeunes n’ont qu’une seule envie : S’éclater avec d’autres jeunes.

Alors, le temps d’un week-end, Marion et Nina ont décidé d’aller visiter ce bel endroit où l’alcool coulerait à flot et où il y aurait du sexe à volonté. Dans leurs valises : minishorts raz-les-fesses, petits débardeurs presque transparents, strings en dentelle et maillots de bain ultra sexy. Évidemment, elles voulaients mettre en évidence ces beaux corps aux silhouettes parfaites et aux jambes interminables.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Secret Ibiza (@secret.ibiza)


Vous êtes dans "Le Carnet", l'espace dédié aux articles de Candaule.fr mais fermé aux interactions entre les inscrits du site.

Nous vous invitons à découvrir "Le Forum", là où nos membres racontent leurs expériences candaulistes réelles.

Aller sur le Forum


Pour celles et ceux recherchant des rencontres orientées "plan cul", renseignez le formulaire ci-dessous.


Une fois sur place, les deux jeunes femmes ont passé la journée à faire une bronzette sur la plage, se rinçant les yeux en voyant les beaux corps musclés des hommes. Déjà, les deux prédatrices avaient remarqué un groupe de jeunes hommes à peine plus âgés qu’elles. Les mecs les fixaient depuis quelques minutes. Ils étaient quatre mâles beaux comme des dieux, les uns comme les autres. Pour les filles, les départager n’était pas tâches facile.

« Et si on se les tapait tous ? », demanda Marion à Nina. « J’allais te faire la même proposition », répliqua-t-elle.

Deux femmes ouvertes aux partouzes

Les deux filles décidèrent alors de passer à l’action en se levant de leur transat. Puis elles passèrent innocemment devant le groupe de garçons qui n’arrêtaient pas de leur jeter des regards aguicheurs. Juste au moment où elles défilèrent devant eux de plus près. Là, Nina fit tomber « par hasard » ce qu’elle tenait dans ses mains : lunettes de soleil, téléphone, bouteille d’eau et portefeuille.

Nina n’a même pas eu le temps de dire “oups” que toute la bande de beaux mecs se jeta pour ramasser ses affaires.

Voilà, le scénario était parfait pour faire rapidement connaissance. Les quatre gentlemen étaient des natifs d’Espagne et parlaient le français avec un accent ibérique craquant qui faisait fondre les deux jeunes femmes. Vu que Nina et Marion ne connaissaient pas grand-chose à Ibiza, Enrique, Raul, Luis et Marcio allaient être leurs guides durant leur séjour.

Le soir venu, le groupe des six jeunes se rendit à une discothèque branchée où ils firent la fête en se soûlant sans se restreindre. Lorsque la nuit était relativement avancée, le groupe décida de quitter les lieux et de se rendre chez Marcio qui disposait d’un appartement assez grand pour accueillir le groupe en goguette. L’envie de baiser était palpable.

Une fois arrivés chez Marcio, une partie de jambes en l’air à six s’entama sur le champ. C’était la première fois que les deux jeunes filles vécurent une orgie pareille, et ce n’était sûrement pas la dernière fois. Nina et Marion avaient quasiment du mal à marcher droit en rentrant chez elles, tellement leur entre-jambe avait pris cher cette soirée-là.

Proposer son cul contre des robes et des bijoux ?

Une autre histoire mémorable vécue par les deux jeunes femmes était leur aventure avec un certain Tony, un milliardaire italien venu pour affaires en France.

C’était la fin de mois. Marion et Nina avaient pour habitude de dîner ensemble dans un restaurant chic une fois par mois pour faire les bourgeoises. Les deux coquines s’habillèrent avec leurs plus belles robes, sexy et moulantes.

C’est durant une de ces soirées que l’homme d’affaires remarqua les deux superbes créatures. Il ne se fit pas attendre plus longtemps et offrit le meilleur champagne du restaurant aux deux jeunes femmes. Quelques instants plus tard, il s’invita à leur table afin de se présenter, tel un gentleman.

Sans y aller par mille chemins, il leur fit part de ses intentions : « Vous êtes sans doute les plus belles femmes que j’ai pu rencontrer en France. Que diriez-vous d’être mes compagnes durant mon séjour dans votre superbe pays ? ».

Marion et Nina se regardèrent un bref instant, comme si elles discutaient par télépathie. « Et qu’est-ce qu’on aurait à y gagner ? », demanda Marion. « Moi, ma bite d’italien, et le luxe associé à ma fortune », répondit-il avec un air sûr et insolent.

Michetonneuse, un job agréable pour deux nymphos

Les jeunes femmes se mirent à rigoler et acceptèrent l’offre alléchante du milliardaire. Elles allaient jouer ses putes de luxe pour quelques jours. Le soir même, il les emmena dans son hôtel. Il s’agissait du plus prestigieux hôtel de la région, et il séjournait dans la suite impériale.

Elles n’avaient jamais vu une chambre d’hôtel aussi belle et aussi spacieuse auparavant, même dans leurs rêves les plus fous. « Mettez-vous à l’aise et rejoignez-moi dans la chambre quand vous serez prêtes », leur ordonna-t-il. Nina et Marion étaient si excitées de faire l’amour dans un tel endroit qu’elles en mouillaient quasiment leur string en dentelle.

Dans la salle de bain aussi grande qu’un salon, l’eau chaude était à point dans la baignoire, qui pouvait facilement accueillir trois personnes. Les deux femmes s’y jetèrent sans se faire prier, se frottant avec un savon au doux parfum. Elles jouèrent dedans comme deux gamines.

Lorsque la partie de baignade fut terminée, elles rejoignirent Tony dans la grande chambre à coucher. Le lit était tellement vaste qu’ils pourraient y faire des galipettes à dix sans se sentir à l’étroit.

Garder le contact avec cet homme richissime et dominateur

Pendant que Tony allongea Nina sur le lit, il fit signe à Marion de lécher l’entre-jambe de sa copine. Pendant ce temps, Nina s’affairait à sucer le sexe bien dur du milliardaire tout en profitant du plaisir que lui procurait la langue de sa copine.

Sous la direction de l'homme riche, les deux jeunes femmes répondent à toutes ses envies sexuelles

Sous la direction de l’homme riche, les deux jeunes femmes répondent à toutes ses envies sexuelles

Il mit, ensuite, Nina à quatre pattes, puis la pénétra, tandis que Marion s’allongea devant elle et se faisait, à son tour, lécher sa chatte déjà trempée par l’excitation. Tony n’était pas avare dans ses efforts et savait parfaitement offrir un plaisir fort, à Nina comme à Marion. Le trio enchaina les postures sexuelles pendant une bonne heure avant de finir dans le lit tous les trois essoufflés et ivres de plaisir.

Le séjour de Tony en France avait duré une semaine. Comme promis, il couvrit les deux jeunes femmes de bijoux, d’argent et de tout ce dont elles souhaitaient. En contrepartie, elles devaient le rejoindre toutes les fins d’après-midi à son hôtel afin de sortir ensemble dîner et de finir la soirée dans la suite impériale.

Nina et Marion aimaient bien la compagnie de Tony, bien que ce dernier soit un peu dominateur durant les parties de sexe. D’ailleurs, il les invite souvent à le rejoindre en Italie pour passer du temps dans son superbe manoir et faire ce que le trio aime faire le plus : S’adonner à des jeux sexuels toujours plus torrides les uns que les autres en y vouant toute son énergie.

Beurette à Paris – Découverte du gangbang avec mon patron

Beurette à Paris – Découverte du gangbang avec mon patron
J’ai connu le délicieux Alain lors de mon entretien d’embauche. J’avais 26 ans à l’époque, et je venais de m’installer sur Paris. Comme la plupart des provinciales, j’étais venue avec des rêves plein la tête, l'envie de me taper plein de mecs, et j’étais certaine de me trouver un boulot bien payé rapidement. Avec mes...

Les plaisirs transexuels de notre couple

Les plaisirs transexuels de notre couple
Les gens en général aiment mettre leur entourage dans des cases. Avec ma femme, nous ne sommes pas comme ça. Chacun possède sa propre personnalité, et sa propre sexualité. La nôtre tend à explorer de nouvelles possibilités, qui étonneraient la plupart de nos amis. En effet, ma femme aime dominer, et moi, j'aime les relations...

Essayer un sauna libertin un dimanche pluvieux

Essayer un sauna libertin un dimanche pluvieux
C’est un dimanche de novembre comme les autres : gris, froid, pluvieux. Alain dort sur le canapé, vaincu par la fatigue accumulée pendant la semaine, par la digestion des lasagnes de midi, par la médiocrité des programmes à la télévision. J’aimerais bien pouvoir faire la sieste aussi, mais je n’y arrive pas : je peux sans aucune...