Comment bien tailler une pipe en faisant durer le plaisir ?


Tailler une pipe, se faire sucer : il existe autant d’expressions pour une fellation qu’il existe de manière de la pratiquer. Si la recette du taillage de plumeau parfait n’existe pas, on connaît par contre nombre de ses ingrédients.

Retour aux conseils pour femme coquine

90 % des jeunes femmes sucent !

Savez-vous qu’il existe des statistiques officielles sur la pipe ? D’après ces dernières, près de 90 % des jeunes femmes âgées de 30 à 40 ans pratiquent la fellation. La pipe s’est banalisée. Elle est devenue un acte courant. Alors à sucer, autant bien sucer. Et si possible, faire en sorte que le plaisir dure longtemps !

Pour rester dans le domaine des chiffres, les femmes qui pratiquent davantage la fellation sont celles qui ont le plus de partenaires. En effet, celles qui n’en ont connu qu’un seul avouent ne l’avoir fait qu’occasionnellement, contre très régulièrement pour les femmes qui enchaînent les aventures.

 
Inscription "Plans rencontre" en ce moment
Jusqu'au vendredi 17 septembre 2021 minuit, bénéficiez d'un accès privilégié aux plans rencontres.
Offre réservée aux profils "Hommes seuls".
>> Activer maintenant mon profil Rencontre
 
Une large majorité des femmes aime prendre en bouche la queue de leur mec, vous n'êtes pas seule !

Une large majorité des femmes aime prendre en bouche la queue de leur mec, vous n’êtes pas seule !

La « plume », chantage ou récompense

Il est bien loin le temps où la pipe appartenait au registre du porno ou aux professionnelles. En 1972 sortait aux États-Unis « Gorge profonde », le film devenu culte qui a popularisé la fellation et la fait entrer d’une manière « profonde » (sans jeu de mots) et durable dans nombre de foyers.

Depuis lors, l’eau a coulé sous les ponts et cette pratique sexuelle s’est introduite dans le débat sur l’égalité des genres. Pour certaines, la pipe est une marque de soumission. En effet, elles considèrent que se mettre à genou devant son homme signifie approuver la supériorité de ce dernier.

Pour d’autres, au contraire, la pipe est devenue tout à la fois un moyen de pression, de chantage et une récompense. Elle est utilisée pour faire accepter une décision au sein du couple (dis oui et je t’offre une gâterie) ; elle sert d’objet de chantage (si tu dis non, plus de pipes !) et peut enfin devenir une punition (tu n’avais pas qu’à rentrer saoul à 2 heures du matin) !

Cet aspect-là de la fellation est parfaitement résumé dans une tirade de la série américaine « Sex and the City » :

« Il est évident que, quand on les suce, on doit se mettre à genoux. C’est un fait, mais d’un autre côté on les tient par les couilles. »

Préliminaires ou acte sexuel

Mais revenons à nos plumeaux : comment bien tailler une pipe ? Au fait, de quelle pipe parlons-nous ? De celle qui s’inscrit dans le jeu amoureux en guise de préliminaires et dont la pénétration est la finalité. Ou de la pipe en tant qu’acte sexuel à part entière qui aboutit à une éjaculation ?

Dans le cadre des préliminaires, il s’agit davantage d’une mise en bouche, un léger apéritif qui ne doit pas gâcher le plat principal. Pour le reste, le but étant de faire pleurer le borgne après l’avoir longuement essoré ! Quant à avaler, cette cerise sur le gâteau, ce pompon sur le plumeau, seule madame peut décider si elle est prête à l’accepter.

La rapidité avec laquelle Monsieur va venir est lié à des petits riens qui doivent être pris en compte : la nature même du pénis (circoncis ou non, frein encore présent ou non) et de l’aptitude de l’homme à se contrôler. La fellation est en effet le cauchemar de l’éjaculateur précoce !

Circoncis ou non, la sensation n’est pas la même

Si faire durer le plaisir est le but, il arrive parfois que des hommes soient de véritables « peines à jouir ». Et ils sont plus nombreux qu’on ne le pense, ces gars dont la seule fellation ne parvient pas à mener à l’orgasme. Le ou la partenaire devra alors redoubler d’imagination pour conduire son amant sur la voie de la jouissance.

Plusieurs facteurs à cela. Beaucoup d’hommes ont besoin d’un énergique va-et-vient afin d’éjaculer. Ils y accèdent grâce à une masturbation ou à un coït dont ils contrôlent le rythme.

Les hommes circoncis ont beaucoup moins de sensibilité au niveau du gland, ce qui explique qu’ils aient davantage besoin d’une stimulation plus mécanique. Ceux opérés du phimosis (le frein a été retiré, souvent lors de l’adolescence) peuvent décalotter entièrement leur gland tandis que ceux qui en disposent encore sont très sensibles à ce niveau-ci de la verge.

Comment faire jouir un homme en le suçant ?

Pour ceux dont la chaleur et l’humidité de la cavité buccale ne suffisent pas à déclencher l’éjaculation, il est nécessaire d’user de ses dix doigts. La première des choses à faire est de prendre son sexe en main et le masturber énergiquement, tout en gardant son gland en contact avec vos lèvres.

Votre langue ne doit pas non plus cesser ses mouvements sur sa verge, mais l’accent doit être mis sur le manuel. En effet, certains hommes sont plus « mécaniques » que d’autres.

Il existe une méthode infaillible pour faire jouir un homme en le suçant, même si ce dernier vous assure qu’il n’est pas prêt d’y arriver ! Introduisez très lentement un doigt au préalable humecté dans son anus et exercez plusieurs pressions au niveau de sa prostate. L’éjaculation devrait être immédiate ! Et la jouissance extrêmement forte…

À la question de savoir pourquoi un homme ne parvient pas à jouir avec une fellation, la réponse est souvent : car il ne s’est jamais fait sucer par un garçon !

Une bonne pipe se fait avec les mains

Ainsi, dans cette relation bucco-génitale, l’action des mains ne doit pas être négligée. Elle est au contraire très importante pour diversifier le plaisir. Il ne faut pas oublier de malaxer les testicules ou de prendre les fesses à pleines mains. De plus, accompagner le mouvement de la bouche avec la main tout en pressant plus ou moins fort le pénis offre de multiples sensations.

Dans cette recherche de l’extase, vos mains s’ajoutent à la langue et à la bouche. Elles sont également bien utiles pour empêcher l’éjaculation au moment où vous le sentez perler. Pour ce faire, il est nécessaire de ralentir, voire de stopper tout va-et-vient et de limiter le contact avec votre bouche. Le mieux est encore de compresser le canal déférent (celui par lequel passent les spermatozoïdes) grâce à une pression au niveau du périnée, juste sous les testicules.

L’anus est aux hommes ce que le point G est aux femmes

Beaucoup d’hommes considèrent leur anus comme zone interdite ! C’est une erreur souvent liée à l’éducation qui veut que seuls les homosexuels prennent du plaisir par cet orifice. Il s’agit d’un tabou qu’il est parfois difficile de briser. Et pourtant, la région de l’anus est l’un des endroits les plus érogènes du corps !

Une pipe n’est complète que si elle s’accompagne d’un léchage d’anus et du périnée en bonne et due forme. Si la partenaire introduit sa langue, c’est encore mieux. De nombreux hommes éjaculent sans qu’on leur touche le sexe, seulement en se faisant lécher l’anus et en se faisant pénétrer par une langue bien mouillée.

La région du périnée, des testicules et de l’anus fait ainsi partie des zones les plus érogènes, car très innervée. On dit aussi que l’anus est à l’homme ce que le point G est à la femme ! C’est dire qu’il y a la matière à jeux érotiques…

Quelques conseils supplémentaires

Pratiquer une fellation fait en général saliver, par réflexe inné. Mais, si ce n’est pas le cas, faites en sorte d’avoir la bouche bien mouillée sinon, ce n’est pas très agréable. Ne tentez pas d’imiter ce que vous avez vu dans quelques films pornos ; laissez libre cours à votre imagination et surtout à vos pulsions.

Sucer, ce n’est pas garder le sexe en bouche en se contentant de quelques va-et-vient réguliers. Polissez-le avec abondance, mouillez son sexe et ses testicules. Plus il y aura de bave et plus son désir sera grand. Jouez avec votre langue, léchez-lui les couilles, mordillez même la peau, aspirez un testicule, jouez avec cette boule en bouche, puis remontez le long de sa verge lentement.

Limez ce sexe avec le bout de votre langue ! Montez vers le gland, attardez-vous sur le dessous de celui-ci puis engouffrez-le d’un coup dans votre bouche, descendant au maximum. Puis pratiquez quelques vas et viens lentement, votre main enserrant la base de son sexe.

La fellation est un mélange de mouvements et d’attouchements ; une alternance entre précipitation et paresse, entre prise en bouche goulue et soudaine, coups de langue et masturbation. Attention aux dents ! Il n’y a rien de pire pour mettre un terme à une pipe qu’un coup de dent involontaire. Certains hommes raffolent qu’on leur titille le bout du gland, au niveau du méat alors que d’autres détestent. Allez-y doucement…

Les regards et les positions

Ces conseils sont un résumé de centaines de témoignages publics. La presse féminine spécialisée n’est jamais avare d’un article sur ce sujet. Il suffit, en effet, de consulter le Web pour découvrir que la pipe est l’un des thèmes qui se classent dans le top 10 des relations dans un couple.

Tailler un plumeau, c’est se mettre dans une position de soumission, nous l’avons vu. Ne nous voilons pas la face, les hommes adorent sentir qu’ils dominent et la pipe est l’expression sexuelle de ce sentiment de force.

Le contact par le regard reste essentiel pendant une pipe digne de ce nom

Le contact par le regard reste essentiel pendant une pipe digne de ce nom

 
Inscription "Plans rencontre" en ce moment
Jusqu'au vendredi 17 septembre 2021 minuit, bénéficiez d'un accès privilégié aux plans rencontres.
Offre réservée aux profils "Hommes seuls".
>> Activer maintenant mon profil Rencontre
 

Mais comme le disent les filles de la série américaine, c’est la femme qui a en réalité le dessus. C’est elle le maître. Alors, jouez ce jeu et jetez-lui régulièrement des regards, qu’ils soient lubriques ou attentionnés. Les hommes adorent se contempler lorsqu’ils se font sucer. Et lorsque votre partenaire croisera votre regard provocant, cela lui fera comme une décharge dans le bas des reins !

Une pipe ne se fait pas obligatoirement à genoux. Il existe des tas de positions différentes. La fellation se pratique communément lors d’un 69. Mais si vous désirez offrir ce petit plaisir sans contrepartie, il est nécessaire que monsieur soit confortablement installé.

Mettez des bulles dans votre pipe

S’il est vrai qu’un baiser sans moustache est comme un steak sans moutarde, une pipe sans accessoires est comme une bière sans alcool. Pour apporter du pep à une relation bucco-génitale, il est important d’y inclure quelques éléments extérieurs.

Ainsi, l’objet le plus répandu utilisé lors d’une fellation est le glaçon. Le prince Malko Linge, le détective au service de Sa Majesté a d’ailleurs maintes fois testé au cours de ses nombreuses aventures (écrites par Gérard de Villiers) la pipe aux glaçons et les testicules baignant dans une tasse de thé très chaud. La glace peut être remplacée par tout autre liquide comme l’eau pétillante, le champagne ou un quelconque soda. Quant à la crème chantilly et le Nutella, ils sont réservés aux gourmandes !

Générique d’une adaptation au cinéma des aventures de Malko Linge

Découvrir la pratique du tantrisme

Découvrir la pratique du tantrisme
Le tantrisme naît lorsque la sexualité est conjuguée avec la spiritualité. Cette forme de connexion sexuelle, provenant de l'Inde, séduit de plus en plus d’Occidentaux. Toutefois, elle reste encore méconnue par beaucoup. La pratique intensifie le désir entre deux personnes, permet de s’épanouir et optimise la sensualité. Elle promet encore de nombreux résultats pour ses...

Bien utiliser un safeword ou comment flirter avec ses limites ?

Bien utiliser un safeword ou comment flirter avec ses limites ?
Contrôler physiquement ou émotionnellement un partenaire sexuel impose des limites. Jusqu'où peut-on aller ? Un safeword borne l'étendue des actes que l'on peut oser. Jouer d'une emprise doit se faire dans un contexte rassurant, aussi loin est-on prêt à aller. Pour cela, l'emploi d'un mot secret pour dire "stop" s'avère nécessaire. En pluralité, et particulièrement...

Pratique du Kamasutra en couple

Pratique du Kamasutra en couple
Menteurs sont ceux et celles qui prétendent ne pas connaître ce terme : « Kama Sutra ». Les couples se basent depuis des siècles sur les fameuses postures du Kama Sutra pour rendre leur sexualité plus épanouie. Découvrez quelles sont les origines de ce nom, quelle est sa place aujourd’hui dans les relations de couples......