Ma femme me trompe et j’accepte son infidélité


Je m’appelle Christian, trente-cinq ans, marié à Chloé, et père de deux beaux petits monstres, Tristan, sept ans et Eva qui vient tout juste de souffler ses quatre bougies. Nous sommes une petite famille qui mène une vie tranquille, naviguant au gré du vent sans chercher de complications. Je travaille comme architecte pour une grande entreprise, ce qui m’amène souvent à effectuer des déplacements durant plusieurs jours loin de ma famille. Ma femme, quant à elle, tient une petite boutique de prêt-à-porter.

Lorsque je suis en voyage, je contacte régulièrement ma femme et mes enfants en visio Whatsapp. En réalité, c’est tous les soirs, 19 heures sans faute. Cela nous permet de garder le contact malgré la distance, surtout avec ma fille qui ne supporte pas de passer plus d’une journée sans me voir.

Retour aux histoires candaulistes de maris cocus

Pressé de voir en vrai cette blonde sexy

À cause de son travail qui lui prend toute sa semaine, ma femme possède très peu de temps libre pour elle. Elle se fait aider pour tenir sa boutique et une baby-sitter garde les enfants durant la journée.

 
Inscription "Plans rencontre" en ce moment
Jusqu'au vendredi 17 septembre 2021 minuit, bénéficiez d'un accès privilégié aux plans rencontres.
Offre réservée aux profils "Hommes seuls".
>> Activer maintenant mon profil Rencontre
 

Il y a quelques mois, elle a fait la rencontre de Nina, une jeune fille dans la vingtaine, un physique élancé et longiligne qui rappelle vaguement celui d’un mannequin. Les deux femmes se sont rencontrées dans la boutique. Nina cherchait alors à renouveler sa garde-robe en vue de l’été qui arrivait.

Chloé, en tant que vendeuse dans l’âme, a très vite pris saisi l’occasion et lui a proposé un tas de vêtements stylés en tout genre. Le courant est vite passé entre les deux jeunes femmes. À un tel point qu’elles sont devenues de très bonnes amies.

Nina termine ses études à l’université et pose à mi-temps pour un magazine de lingerie. Cet argent de poche qu’elle gagne, elle le dépense en habits et en maquillage. Les deux filles sont devenues tellement complices que Nina a même fini par aider Chloé à tenir la boutique de temps à autre. C’est d’ailleurs lors d’une de mes visites dans la boutique que j’ai fait sa rencontre…

Nina, un véritable avion de chasse

J’étais d’abord surpris, mes yeux sont presque sortis de leurs orbites en voyant cette superbe créature. Quand elle se pencha d’une manière provocatrice, ses longues jambes et ses cuisses furent dévoilées complètement par son mini-short ras-les-fesses. Elle portait une chemise sans manches assez transparente qui m’a permis de distinguer vaguement des seins qui n’étaient ni trop petits ni trop grands, mais juste ce qu’il fallait.

Elle était en train de ranger quelques piles de vêtements sur des étagères. Dans un premier temps, je ne pus émettre aucun son. Simplement je contemplait cette blonde au physique qui ne laisserait même pas un aveugle indifférent.

Prenant mon courage à deux mains, j’eus la force de toussoter légèrement, ce qui fut suffisant pour attirer son attention. « Puis-je savoir où est la gérante de la boutique ? », lui demandai-je d’une voix tremblante, sans oser lui dire qu’elle était ma femme. « Oui, dans l’arrière-boutique », me répond-elle avec une voix envoûtante. C’est à ce moment que Chloé est apparue, me saluant d’un doux baiser sur les lèvres qui coupa immédiatement le suspens. Elle ne tarda pas à nous présenter. Nous en avons même profité pour déjeuner tous les trois ensemble, histoire de faire plus ample connaissance.

Accessoires et fantaisies agrémentent notre sexualité

Suite à une longue discussion et aux anecdotes échangées durant le déjeuner, j’avais compris que Nina était peut-être celle qui pourrait aider Chloé à mieux se défouler. J’entends par là, à la sortir de sa routine de mère de famille et de gérante de boutique. Du coup, adieu les pensées saugrenues et fantasmes sur cette jeune fille, bien qu’il soit difficile de ne pas rêver de ce corps d’ange.

Nina a un physique qui plaît autant aux hommes qu'aux femmes. Quelle belle garce...
Nina a un physique qui plaît autant aux hommes qu’aux femmes. Quelle belle garce…

Durant les semaines qui suivirent, j’avais réellement remarqué que Chloé était devenue plus joyeuse, plus vivante et euphorique. Elle avait même retrouvé un certain appétit sexuel et des idées originales pour nos jeux érotiques. Je ne sais d’où viennent les menottes, la cravache et le string en cuir, mais je me suis laissé porter au jeu, ce qui m’a plus d’ailleurs.

Une soirée où ma chérie se lâche

Je sentais que Chloé était épanouie, retrouvant ses années de jeune fille. Tout allait pour le mieux, à un tel point que Nina lui proposa d’aller faire une sortie entre filles un samedi soir. J’étais un peu divisé, quant à cette idée, puisqu’il restait ce week-end avant que je ne parte pour la Norvège pendant quinze jours. Mais les deux m’ont tellement supplié que j’ai fini par céder. Et Chloé m’a promis qu’à leur retour, j’aurai ma femme tout entière et disposée à de chaudes soirées sexe. Comment refuser une telle offre ?

Elles sont donc parties s’éclater comme deux adolescentes post-pubères bourrées d’hormones. J’en profitais également pour faire une soirée dessins animés, pizzas et bataille d’oreillers avec mes petits garnements.

À son retour de sa virée nocturne, elle avait la tête un peu dans les étoiles. Je n’ai pas trop eu le temps de bavarder avec elle, puisque j’avais mon voyage à préparer.

Le silence de mon épouse me surprend

Dès mon arrivée en Norvège, mon premier réflexe fut d’appeler à la maison. Au bout de huit jours de séjour, nos appels quotidiens s’étaient faits de plus en plus rares. Pourtant il avait été convenu que nous devions nous appeler tous les soirs. Heureusement, mon fils Tristan me contactait via les réseaux sociaux.

Je décidais de le faire enquêter sur ce qui occupait tant sa mère et ce fut par grande surprise que j’appris qu’elle était souvent au téléphone avec quelqu’un. Voilà la raison de ses soi-disant oublis de m’appeler.

Que mijote ma chérie dans mon dos ?
Que mijote ma chérie dans mon dos ?

Mes pensées commencèrent à m’empêcher de dormir le soir, imaginant mille et un scénarios. Je me doutais fortement qu’elles aient pu rencontrer des hommes durant leur soirée entre filles. Ce serait la raison de tous ces problèmes. Ce qui m’avait le plus fait culpabiliser, c’était le fait que j’aie donné mon accord pour qu’elles aillent faire la fête.

Prenant mon mal en patience, j’avais fini par décider de mettre de côté ce problème le temps de mon séjour scandinave. Mais malgré tous mes efforts, je ne pus retirer cette histoire de ma tête. De plus, je la sentais s’éloigner de plus en plus de moi. Un appel tous les trois jours, le « je t’aime » qui nous était tant habituel et si doux à entendre avait disparu de notre conversation. C’était comme si elle m’appelait juste par obligation. Je décidais donc de raccourcir ce voyage à l’étranger et de revenir plus tôt à la maison. Et sans en faire part ni à ma femme ni à mes enfants. Une petite surprise…

Je mène ma propre enquête, cela me turlupine

Arrivé à Paris le samedi de la troisième semaine, je pris directement une chambre d’hôtel située à dix minutes de notre maison. Le dimanche matin, je garais une voiture louée à quelques pâtés de maisons de chez nous, attendant les faits et gestes de Chloé. Oui, j’étais en planque !

Vers le début d’après-midi, voilà ma chère Chloé qui sortait de la maison, toute belle. Je ne tardai pas à la suivre de loin. Elle se gara sur le parking d’un café, et je m’empressai d’en faire autant. Elle s’installa sur la terrasse du café, passa sa commande, puis un coup de fil. Je n’entendais rien de la conversation, puisque je me tenais assez loin, mais très vite, elle décida de s’en aller pour reprendre la route.

Je la suivis, curieux et impatient de connaître sa direction. Après avoir effectué plusieurs kilomètres loin de la ville, elle se dirigea vers une belle demeure. Il s’agissait d’une villa luxueuse que seul un homme riche pouvait se payer. J’en étais sûr, elle avait un amant. Il ne me restait plus qu’à découvrir qui cela pouvait être.

Le portail s’ouvrit et elle pénétra dans la demeure, tandis que je garai ma voiture non loin de là. Heureusement, le mur de l’enceinte était fait en haie buissonneuse. Cela me permit d’entrevoir avec clarté ce qui se passait dans la propriété. À mon plus grand étonnement, Nina sortit de la maison et lui dit de se rendre directement à l’arrière vers la piscine.

Deux beautés à l’aise au bord d’une piscine

Zut ! J’ai perdu tout ce temps pour une visite chez Nina. Mais, puisque j’étais déjà arrivé jusqu’ici, il valait mieux écouter leur discussion de filles et entendre les éventuels secrets qu’elles me cacheraient. Et peut-être découvrir ce probable amant.

Chloé se mit à son aise au bord de la magnifique piscine. Moi, tel un voyeur, je me cachai derrière l’épais buisson, épiant ma femme en train de se dévêtir et enfiler son maillot de bain. Sur ce point, je trouve également qu’elle a beaucoup changé. Désormais, ma petite femme pudique et peu sûre d’elle portait un beau bikini blanc très sexy. Le bas était si fin que le bout de ficelle disparaissait complètement entre ses fesses.

Voilà ensuite, Nina, vêtue elle aussi d’un petit string noir et d’un haut tellement petit qu’il ne couvrait presque que ses tétons. Voyant ces deux belles créatures, je ne pus m’empêcher de frémir d’excitation. Nina s’installa directement sur un transat et Chloé lui passa de la crème sur le corps.

Elle commença à lui verser de la crème sur le dos et à le masser légèrement, puis les fesses. Les gestes étaient un peu trop sensuels pour être uniquement du domaine de l’amical. Ses mains descendirent vers ses cuisses avec une sensualité étouffante. Nina les écarta, laissant le chemin libre à Chloé pour lui chatouiller l’entrejambe.

Ma femme me trompe avec une autre !

La scène à laquelle j’étais en train d’assister m’a quasiment laissé sans voix. L’amant avec qui j’imaginais ma femme Chloé depuis ces dernières semaines n’était autre que Nina… Une maîtresse ! Pendant que j’étais déchiré entre le choc intense et l’excitation, les deux jeunes femmes continuaient leurs ébats qui devenaient de plus en plus torrides. Nina se retourna et en profita pour retirer son maillot de bain. Chloé en fit de même.

Les deux filles s’embrassèrent tel un couple éperdument amoureux, se caressant et se léchant les seins, la nuque et le nombril. Nina se servait particulièrement bien de sa langue. Quand elle fit balader sa langue et ses doigts entre les cuisses de Chloé, je voyais que ma femme appréciait beaucoup.

Le spectacle a continué comme cela pendant de nombreuses minutes, tandis que je me tenais, non loin de là, en spectateur parmi les buissons qui encerclaient la demeure. Une fois que j’en avais suffisamment vu, je décidai de quitter discrètement les lieux, laissant les deux femmes prendre leur pied dans leurs fantasmes lesbiens.

Les aveux d’une conjointe curieuse de la vie

Je suis directement rentré à la maison, à la plus grande joie des enfants. Le soir venu, j’eus une longue discussion avec Chloé, lui racontant mes doutes et ce que j’avais vu durant l’après-midi. Puis elle tomba en pleurs tout en me racontant que mes longues absences loin d’elle avaient créé un vide émotionnel et sexuel. Sans que je ne le remarque, elle en avait fini par le combler auprès de Nina.

Aussi, elle m’avait également expliqué que son penchant pour les hommes n’avait nullement disparu. Cette période lesbienne de sa vie lui a permis de mieux se retrouver. Pour ma part, je pris la décision d’ouvrir mon propre cabinet d’architecture afin de rester auprès de ma famille. Je ne lui avais pas demandé de couper tout contact avec Nina qui, un jour, pourrait bien nous revenir pour un plan à trois, qui sait ?

 
Inscription "Plans rencontre" en ce moment
Jusqu'au vendredi 17 septembre 2021 minuit, bénéficiez d'un accès privilégié aux plans rencontres.
Offre réservée aux profils "Hommes seuls".
>> Activer maintenant mon profil Rencontre
 

J’aime voir ma femme se faire baiser

J’aime voir ma femme se faire baiser
Avez-vous déjà imaginé voir votre femme en train de baiser avec d’autres hommes et prendre son pied ? Je pense sincèrement que de nombreux hommes trouveront cette idée insensée. Pourtant, c’est mon cas, et avec ma femme le vivons très bien. Comment en arrive-t-on à une sexualité aussi débridée ? Et pourquoi l'accepte-ton ? Retour...

Jeu sulfureux entre sa femme et son beau-père

Jeu sulfureux entre sa femme et son beau-père
« Vincent, mon fils ! Je suis sur un nuage ! La vie m’a donné une seconde chance, celle de trouver à nouveau l’amour, le vrai. Tu te rends compte ? Je me remarie bientôt et en suis tout excitée. Je suis heureuse mon chéri. » C’étaient les aveux d’Aurélie à son fils, Vincent. C’est...

Ce jeune et sympathique étalon pour Marie-Lise

Ce jeune et sympathique étalon pour Marie-Lise
Nous sommes Marie-Lise et Serge, libertins depuis une quinzaine d'année. Marie-Lise est une superbe blonde, la quarantaine splendide, mère épanouie de nos 3 beaux enfants. Elle a le visage d'une poupée barbie, de grand yeux bleus, une jolie bouche, qui lui donnent un côté ingénue... Mais moi-seul, contrairement à notre entourage, sait de quoi est...